Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Les banques ivoiriennes veulent atteindre 13.000 milliards FCFA de ressources collectées fin 2020

Publié le mardi 24 avril 2018  |  AIP
Rentrée
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Rentrée officielle 2018 de l`Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers de Côte d`voire (APBEF-CI)
Mardi 24 avril 2018. Abidjan. L’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers de Côte d`Ivoire (APBEF-CI) avec à sa tête Guy Koizan a procédé à sa traditionnelle cérémonie de ‘’Rentrée Officielle 2018’’, dans ses locaux. Il a dans son propos introductif indiqué que le secteur bancaire a enregistré 9500 milliards pour l`année 2017 pour 9000 emplois soit une croissance de 20 points. Photo: Guy Koizan, président de l`APBEF-CI


Les ressources collectées par les établissements bancaires devraient atteindre la barre de 13.000 milliards FCFA d’ici à la fin 2020, a révélé, mardi, le président de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEF-CI), Guy Koizan, à la rentrée officielle de cette association.

L’industrie bancaire connait une croissance annuelle soutenue d’environ 20% en moyenne au niveau des dépôts comme des emplois, a expliqué Guy Koizan assurant que "si la tendance est maintenue les ressources collectées devraient franchir la barre des 13 000 milliards au 31 décembre 2020".

Faisant le bilan du secteur, il a indiqué que cette dynamique a porté les ressources collectées à 9 507 milliards FCFA contre 9 415 milliards d’emplois (montant engagé) au 31 décembre 2017. Les efforts d’investissements consentis par les banques pour rapprocher les services bancaires des populations, a conduit à une augmentation moyenne annuelle du nombre de comptes de 4%, ce qui porte le nombre total de comptes ouverts dans les banques à plus de 2,9 millions au 31 décembre 2016, a-t-il fait savoir.

Selon également le bilan présenté, le crédit à l’économie a connu une croissance moyenne annuelle de 21% ces quatre dernières années pour s’afficher à 4718 milliards au 31 décembre 2017. «Le résultat net du secteur a connu une progression moyenne trimestrielle de 40 milliards FCFA et s’est affiché à 121,94 milliards au 30 Septembre 2017 », a-t-il ajouté.

Le président de l’APBEFCI a souligné par ailleurs que les prêts de long terme connaissent une plus forte augmentation avec une croissance moyenne annuelle du volume de 41%.

« Nous pouvons dire que nous sommes sur la bonne voie, au regard des avancées enregistrées, même si beaucoup reste encore à faire. Notre secteur a encore enregistré des avancées notables, consolidant ainsi la dynamique de ces cinq dernières années », a soutenu Guy Koizan.

Au niveau des autorités de régulation, M. Koizan a indiqué que la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) a renforcé les conditions de refinancement et accorde une attention particulière à la question de rapatriement des recettes d’exportation ainsi qu’à la collaboration des banques avec le bureau d’information sur le crédit.

Le paysage bancaire ivoirien compte à ce jour, 30 banques et Etablissements financiers avec plus de 8126 agents employés.

ena/tm
Commentaires


Comment