Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La DGI "résolument" engagée à élargir l’assiette fiscale (Directeur général)

Publié le mercredi 25 avril 2018  |  AIP
Rencontre
© Autre presse par DR
Rencontre d`échanges entre l`administration fiscale et le patronat au sujet de l`élargissement de l`assiette fiscale
Le Directeur général des impôts Ouattara Sié Abou a rencontré le patronat ce mardi 24 avril 2018 pour des échanges sur l`élargissement de l`assiette fiscale.


Abidjan – La direction générale des impôts (DGI) est résolument engagée à élargir l'assiette fiscale, afin de porter le taux de pression fiscale à 20% d'ici à 2020 et aussi permettre à la DGI d'atteindre ses objectifs sans avoir recours à des augmentations d'impôts, a révélé mardi, le directeur général, Sié Abou Ouattara, lors d'une session d'échanges avec le secteur privé.

Le directeur général s'exprimait sur le thème, "l'élargissement de l'assiette fiscale, quelle implication pour le secteur privé, lors de cette session organisée par le patronat ivoirien, à son siège au plateau.

Selon lui, certaines branches d'activités notamment le secteur informel (57% du fichier de la DGI ) et l'agriculture qui occupent certes une grande partie des activités en Côte d’Ivoire, ne contribuent pas de façon significative aux recettes fiscales. Le secteur informel n'a enregistré que 4% des recettes, soit huit milliards de francs CFA sur le 1, 800 milliard de francs CFA de recette brute.

Ainsi, a-t-il expliqué, l'élargissement de l'assiette fiscale répond à une question de justice et d'équité, et aussi à amener tous les acteurs de l'économie à participer à la mobilisation de la recette fiscale.

"Aujourd'hui, l'essentiel de la charge fiscale pèse sur le secteur formel, alors que nous savons que les entreprises du secteur informel leur font la concurrence et entravent la compétitivité de ces entreprises (...) Le rôle de l'administration est d'établir cette équité fiscale en élargissant l'assiette et en faisant payer à tout le monde l'impôt et surtout le juste impôt", a-t-il signifié .

Invitant le secteur privé à s'impliquer pour l'atteinte de cet objectif, M. Ouattara a souligné que la DGI a entrepris des actions. Il s'agit notamment de la simplification et la rationalisation du dispositif de mobilisation, du renforcement des missions d'investigation et de contrôle, des mesures de gestion et d'organisation administrative, du renforcement de la gestion de certains impôts (l'impôt foncier et la TVA).

Le président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), Jean Marie Ackah a assuré que le patronat entend contribuer à l'élargissement de l'assiette fiscale."Plus nous avons un système fiscal élargi, une assiette large, moins nous aurons besoin d'augmenter le niveau nominal des impôts et plus nous améliorerons le niveau de compétitivité des entreprises, et nous entraînerons d'autres investisseurs", a-t-il signifié.

tad/fmo
Commentaires


Comment