Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Drogue, Alcool et Comportements à risques : Le Ministère de la femme sensibilise plus de 300 adolescents et jeunes à Attecoubé.

Publié le jeudi 26 avril 2018  |  Ministères
Drogue,
© Ministères par DR
Drogue, Alcool et Comportements à risques : Le Ministère de la femme sensibilise plus de 300 adolescents et jeunes à Attecoubé
Mercredi 25 avril 2018.Apporter une réponse efficace au phénomène des enfants en rupture sociale en attaquant le mal à la racine par des campagnes de sensibilisation, des séances d’écoute et de renforcement de capacités.


Apporter une réponse efficace au phénomène des enfants en rupture sociale en attaquant le mal à la racine par des campagnes de sensibilisation, des séances d’écoute et de renforcement de capacités. Ce défi, le Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité à travers le programme de protection d’enfants et adolescents vulnérables (PPEAV) compte le relever autour du slogan « vouloir, c’est pouvoir ».
C’est le sens de la campagne de sensibilisation qui a été organisée ce mercredi 25 avril au foyer des jeunes de la commune d’Attecoubé où plus de 300 jeunes et adolescents ont été instruits sur les effets néfastes de la consommation d’’alcool et de drogue. Cette sensibilisation fait suite à celle organisée le 09 avril dernier dans la commune de Yopougon au quartier Gesco.

Selon Zagba Léontine, coordonnatrice du PPEAV, cette activité, par une approche participative vise à attirer l’attention des jeunes sur les méfaits de la consommation de la drogue et de l’alcool et surtout promouvoir une jeunesse consciente et saine en Côte d’Ivoire, soucieuse de réussir son cursus scolaire et son insertion professionnelle. « Le renforcement des compétences des jeunes est la manière la plus efficace pour permettre aux familles et à la communauté de faire face aux adversités. En effet, la consommation d’alcool et de drogue constitue la voie d’entrée par excellence dans le monde de la pègre, des gangs, groupes ou organisations criminels. Il est impérieux d’agir dans le but d’éveiller la conscience de notre jeunesse, l’encourager à s’éloigner de ces méfaits en se consacrant à la construction de son avenir. L’éducation, la formation professionnelle et l’auto-emploi sont des atouts à saisir. . » A-t-elle rappelé.

Ainsi au cours de cette séance de sensibilisation, plusieurs thématiques ont été animées. Ce sont entre autres l’éducation aux droits de l’homme et à la citoyenneté et appui psychosocial, les effets négatifs de la consommation de drogue et d’alcool, la consommation des psychotropes par les adolescents , le système judiciaire et la formation à l’auto emploi et à l’entrepreneuriat.

Représentant la Ministre Mariatou Koné en charge de la Protection de l’Enfant, Monsieur Doumbia Yacouba, directeur de cabinet adjoint a saisi cette tribune pour exhorter les familles et particulièrement les parents au sens de la responsabilité. « Le phénomènes des enfants en rupture sociale auquel nous assistons avec regret en Côte d’ivoire, est malheureusement la conséquence de la démission des parents. Il est étonnant de voir des enfants fréquenter des maquis et fumer sans que ses parents ne le sachent. L’éducation et le suivi des enfants incombent aux parents et non à l’école. J’encourage donc vivement les parents à assumer leurs responsabilités. » A-t-il encouragé.

Fofana Zoumana, 21 ans, tapissier de formation venu participer à cette séance de sensibilisation promet arrêter définitivement la consommation de la cigarette. « J’ai commencé à fumer pour paraitre ‘’homme’’ aux yeux de mes amis. Je constate que cela ne m’apporte rien et je ressens même des douleurs à la poitrine. Je vais arrêter de fumer pour préserver ma santé et me consacrer pleinement à mon activité. » S’est-il résolu.
Ces campagnes vont s’étendre a plusieurs localités.
Commentaires


Comment