Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Enseignement supérieur : Des experts réfléchissent sur de nouvelles filières courtes en adéquation avec les besoins du secteur privé

Publié le vendredi 27 avril 2018  |  Abidjan.net
Enseignement
© Abidjan.net par JOB
Enseignement supérieur : Des experts réfléchissent sur de nouvelles filières courtes en adéquation avec les besoins du secteur privé
Du 26 au 27 avril 2018 à Abidjan. Atelier de réflexion pour la construction du dispositif de renforcement de l’offre de formations professionnalisantes co-organisé par l’Agence Française de Développement, la Banque Mondiale et le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique


Co-organisé par l’Agence Française de Développement, la Banque Mondiale et le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, un Atelier de réflexion pour la construction du dispositif de renforcement de l’offre de formations professionnalisantes se tient du 26 au 27 avril à Abidjan. Il s’agit de réfléchir sur l’opportunité et la faisabilité de la création de programmes de formation professionnelle de type bac+2/bac+3 nouveaux ou rénovés qui soient en adéquation avec les besoins en ressources humaines du secteur privé.
Prennent part à l’atelier, des représentants de l’Enseignement supérieur, de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle (SE-ETFP), des organisations professionnelles, des coordonnateurs et membres des branches professionnelles, des représentants de centres de formation et chambres consulaires, des représentants des réseaux de DRH (Directeur des ressources humaines) et de responsables de formation en entreprise, des représentants des bailleurs de fonds.
Les différents participants auront à réfléchir, lors des travaux de groupes et la plénière, sur les nouveaux contenus de formation dans les secteurs des industries, des services, de l’agriculture et des métiers de gestion.
Avant les travaux de groupe, le Prof. Mahammadou Merawa, Chef du Projet C2D Enseignement supérieur et Recherche scientifique, a fait une Présentation de l’appui de l’AFD au système éducatif ivoirien à travers le Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) et le Prêt souverain. Ce sont ainsi environ 246 milliards de FCFA investis dans ce secteur depuis 2012 et consacrés à l’éducation de base, l’enseignement technique et professionnel, l’enseignement supérieur et l’emploi.
Selon Patrick Philippe Ramanantoanina, Spécialiste Principal en Education à la Banque Mondiale, l’atelier viendra enrichir les réflexions sur la création des Instituts de formation professionnelle et technologique (ISPT), un nouveau type d’Institut inscrit dans le Plan sectoriel de l’enseignement technique et la Formation professionnelle. Il permettra également d’avoir des informations et des orientations sur les domaines dans lesquels ces ISPT pourront être développés.
Au nom du Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Conseiller Technique N’Goh Bakayoko a remercié l’AFD et la Banque Mondiale pour les différents investissements effectués dans la formation des élites ivoiriennes de demain.
Commentaires


Comment