Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Des agents de la DIRADER de Niakara formés à la méthode du sondage aréolaire

Publié le samedi 28 avril 2018  |  AIP


Niakara - Des agents de la direction départementale de l'Agriculture et du Développement rural (DIRADER) à Niakara (Nord, région du Hambol) ont participé à un atelier de formation sur la construction et l'utilisation de base de sondage aréolaire.

Un projet pilote sera mis en œuvre à Soubré (Région de la Nawa) et à Niakara et qui, à terme, permettra à la Côte d'Ivoire de réduire les coûts des programmes d'enquêtes agricoles et d'améliorer la qualité des données du secteur agricole.

Situant l'importance de cette formation, Nayo Ankouvi, statisticien à Stratégie Mondiale pour l'Amélioration des Statistiques agricoles et rurales et membre de la mission venue d'Abidjan, a indiqué que la création d'une base de sondage aréolaire permettra la sélection des exploitations agricoles par l'intermédiaire d'un échantillon de points géographiques situés en milieux agricoles et classés à partir d'images satellites.

« Grâce à cette pratique innovante, le maintien d'une liste des exploitants qui tend à être obsolète très rapidement et coûteuse n'est plus nécessaire », a fait savoir M. Nayo, arguant que c'est dans cette perspective que le MINADER a sollicité auprès de Stratégie Mondiale une assistance technique afin d'acquérir l'expertise nécessaire à l'application de cette nouvelle méthode.

La directrice départementale de l'Agriculture et du développement rural à Niakara, Nah-Bintou Solama, a indiqué qu'après la mise en œuvre en 2015-2016 du module du recensement des exploitants et des exploitations agricoles (REEA), des modules complémentaires sont prévus à partir de 2019 avec à la clé, la planification d'un système intégré d'enquêtes agricoles incluant entre autres une enquête annuelle de production dès 2019.

Un tel programme de collecte de données, a-t-elle conclu, facilitera le développement et le suivi des politiques de développement agricole telles que le Programme national d'investissement agricole (PNIA), le Projet de gestion des pesticides obsolète (PROGEPCI), le Projet d'appui au secteur agricole (PSAC) et autres.

Un peu plus d'une vingtaine d'agents issus des localités du département de Niakara ont pris part à cet atelier de formation, ponctuée d'une sortie en milieu rural, tenu de mardi à vendredi dans les locaux de la direction locale du MINADER.

jbm/kkf/fmo
Commentaires


Comment