Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire: inquiétudes sur l’avenir d’une école de Marcory, à Abidjan

Publié le lundi 30 avril 2018  |  RFI


A Abidjan, les parents de l’école primaire Paul-Langevin qui accueille 450 élèves sont inquiets : depuis près de deux ans leurs enfants sont au beau milieu d’un bras de fer judiciaire entre les gérants de l’établissement et le propriétaire du terrain. Une affaire qui se règle devant les tribunaux avec chaque année l’inquiétude de pouvoir réinscrire l’année suivante leur enfant.
L’école primaire Paul-Langevin, fondée il y a 18 ans, accueille aujourd’hui 450 élèves en Zone quatre d’Abidjan. Mais à la suite d’un différend entre le propriétaire du lieu qui veut récupérer son bien et les gérants de l’école menacés d’expulsion, les parents sont inquiets.

Pourtant, pour maître Jean Pannier, avocat de la famille Dalquier qui gère le complexe scolaire, il n’y a pas d’équivoque, le titre foncier brandi par la partie adverse n’est pas valable. « Nous avons découvert que ce titre foncier a été obtenu par des moyens frauduleux. On a donc saisi la chambre administrative de la Cour suprême qui est la seule autorité habilitée à annuler un titre foncier obtenu par des moyens frauduleux. C’est aussi simple que cela. Moi, je suis très confiant. Cette école ne fermera pas », confie-t-il.
... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment