Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

En Côte d’Ivoire, la grogne de l’UPCI contre l’accord de parti unifié

Publié le mardi 1 mai 2018  |  RFI
Président
© Présidence par DR
Président Henri Konan BEDIE a rendu une visite de courtoisie au Président de la République
Jeudi 11 Mai 2017. Avant de se rendre à Paris où il prendra part à la cérémonie de remise du Prix Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix, le Président du PDCI-RDA, S.E.M. Henri Konan Bédié, a rendu une visite de courtoisie au Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, au Palais de la Présidence de la République.


Cette formation politique fait partie des quatre petits partis qui, aux côtés du RDR du président Alassane Ouattara et du PDCI d’Henri Konan Bédié, composent la coalition du RHDP au pouvoir depuis 2010. Alors qu’un accord politique pour faire fusionner ces six formations en une seule a été signé le 16 avril, les cadres de l’UPCI ont, à une écrasante majorité refusé samedi de le ratifier.

Ils ont créé la surprise. Réunis samedi lors d’un congrès extraordinaire au Palais de la culture d’Abidjan, les cadres de l’UPCI ont dit « non » au parti unifié à plus de 90%.

Pour Brahima Soro, le président de la petite formation politique, ce rejet s’explique par les frustrations des militants, qui selon lui, estiment que leur parti est marginalisé au profit des deux poids lourds de la coalition lors des échéances électorales, comme lors des sénatoriales du 24 mars.

« Quand on rentre dans un processus d’unification, je pense qu’il s’agit d’un processus inclusif dans lequel chaque parti doit pouvoir se sentir représenté. Mais en ce qui nous concerne, nous n’avons pas eu une seule investiture sur soixante-six. C’est un mauvais signal qui a été donné à nos militants et dans ces conditions-là, ils en ont tiré les conséquences. »
... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment