Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Pdci-Rdr: le feu couve toujours

Publié le mardi 1 mai 2018  |  L'Héritage


Création ou pas d’un parti unifié regroupant les partis membres de la coalition politique (Rhdp) qui a fait tomber l’ex parti au pouvoir en 2010. C’est ce qui divise depuis plusieurs mois les deux principaux partis du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp). Pendant que le Rdr, parti du président Alassane Ouattara se bat contre vents et marrées pour la création d’un Parti unifié, le Pdci-Rda d’Henri Konan Bédié ne veut pas entendre parler de la mort du parti créé par le père fondateur de la nation Félix Houphouët-Boigny. Même si certains cadres du parti septuagénaire se joignent au Rdr pour réaliser ce projet, la plupart sont rigidement braqués contre toute idée d’absorption de leur parti. Ces divergences ont occasionné des injures, des dérives verbales et l’indiscipline au sein des deux principaux partis alliés. Le mercure est monté d’un cran, lorsque les représentants des 6 partis membres du Rhdp ont paraphé le document de l’accord politique devant aboutir à la création du parti unifié. Pour certains, ce document fait office de parti unifié. Pour d’autres non. Le Pdci-Rda a donc, à cet instant précis, décidé de rassurer ses militants, l’opinion nationale et internationale. Le 19 avril 2018, le président du parti septuagénaire sort de son silence et tranche : « Cet Accord Politique ne signifie nullement la dissolution du PDCI-RDA auquel j’ai souhaité une longue et longue Vie. Par ailleurs, le PDCI présentera, en RHDP, un candidat en 2020. ». Depuis cette sortie de N’zuéba, le calme semble revenu, quand bien même certains continuent de faire semblant de n’avoir pas entendu ou lu les propos liminaires du Sphinx de Daoukro. Henri Konan Bédié venait ainsi de mettre fin au débat passionné dans tous les camps. Mais le feu couve toujours.

Le choix du candidat du Pdci-Rda divise les alliés

Selon des sources dignes de foi, il y a de l’étincelle dans l’air entre les deux principaux alliés du Rhdp que sont le Pdci et le Rdr. La raison, le Pdci revendique la candidature unique au sein du Rhdp d’un de ses militants actifs à la présidentielle de 2020 comme l’indique l’appel de Daoukro lancé en 2014. Mais selon une source, plusieurs schémas se dégagent. Le Rdr aurait déjà ses choix parmi les cadres du Pdci. Et le Pdci serait divisé sur les noms de ses potentiels candidats. C’est compliqué. Car l’on se demande si les militants accepteront les candidats qui seront choisis par les présidents Bédié et Alassane Ouattara. Parce qu’au cas où leur choix ne ferait pas l’unanimité, des candidatures indépendantes seraient prêtes. Au Pdci-Rda, le débat ferait déjà rage. Mais au cas extrême, c’est le congrès qui tranchera. Pour l’instant, le président Bédié est ferme sur une candidature d’un militant actif du Pdci-Rda à la présidentielle de 2020. « Par ailleurs le PDCI présentera, en RHDP, un candidat en 2020 en souhaitant l’appui de ses Alliés compte tenu des sacrifices qu’il a consentis pour les uns en 2010 et 2015… » a-t-il insisté le 19 avril dernier en sa résidence privée de Daoukro. Pendant ce temps, le président Alassane Ouattara explique que tout le monde peut être candidat et c’est le meilleur qui sera choisi. Or, les deux présidents ne manquent pas à chaque occasion d’annoncer qu’ils sont en parfaite symbiose. Le temps nous situera !

Etienne Atta
Commentaires


Comment