Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Secteur privé: La centrale ‘’Dignité’’ souhaite que le Smig passe de 60 000 à 120 000 Fcfa

Publié le mardi 1 mai 2018  |  Fraternité Matin
Cérémonie
© Abidjan.net par Marc-Innoncent
Cérémonie officilelle de commémoration de la fête du travail
Mardi 1er Mai 2018. Abidjan. Le Président de la République, Alassane Ouattara, a présidé la cérémonie commémorative de la fête du travail. C`était à l`esplanade du Sofitel Hôtel Ivoire ce jour.


La Confédération ivoirienne des syndicats libres-Dignité (Cisl-Dignité), par la voix de son secrétaire général, Bli Blé David, demande au gouvernement ivoirien de faire passer le Salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig) du secteur privé de 60 000 à 120 000 Fcfa.

C’était à l’occasion de la célébration de la fête du travail ce mardi 1er mai 2018, au siège de ladite centrale syndicale à Abidjan-Adjamé.

Bli Blé David a également demandé au gouvernement de prendre des mesures appropriées, afin que certains travailleurs du privé ne demeurent pas des journaliers à vie, durant leur carrière. Il a aussi dénoncé la cherté de la vie, avec «l’augmentation du prix du carburant, de l’électricité, des loyers et les denrées de premières nécessités…».

Le secrétaire général de la Cisl-Dignité a, en outre, demandé le relèvement du plateau technique des hôpitaux et la motivation des agents de santé pour des prestations de qualité.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment