Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le face-à-face Ouattara-travailleurs fait la Une des journaux ivoiriens

Publié le mercredi 2 mai 2018  |  APA
Un
© AFP par ISSOUF SANOGO
Un kiosque à journaux


Le face-à-face entre le président Alassane Ouattara et les travailleurs à l’occasion de la célébration du 1er mai fait la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national.

« Célébration du 1er mai : 130 sur 150 points de revendications réglés », barre en Une le journal à capitaux publics, Fraternité Matin qui ajoute, « le chef de l’Etat a promis de faire plus pour le bien-être des ivoiriens », notamment sur « les questions de racket, de loyers, de problème d’eau, et des conditions de travail en général ».

Ce qui fait dire à Le Jour Plus que Ouattara est « un président à l’écoute de son peuple ». A ce propos, ce journal reprend plusieurs réponses du chef de l’Etat aux travailleurs, dont entre autres, sa promesse d’une grâce présidentielle pour la réconciliation nationale et sa solution pour la pénurie d’eau à Bouaké où 15 camions citernes ont été déployés, et où des forages sont annoncés.

Commémoration du 1er mai : Ouattara « refuse tout aux travailleurs », placarde de son côté Notre Voie, là où Le Patriote affirme que Ouattara est « un président au service des travailleurs ».

Selon LG Infos, lors de la fête du travail au palais : il y a eu des échanges « houleux » entre Ouattara et syndicats, quand L’Expression pense qu’Alassane Ouattara a été plutôt « franc et ferme ».

Détention prolongée des pro-Gbagbo : sous la pression du monde entier, Ouattara « accepte enfin la loi d’amnistie », jubile Le Quotidien d’Abidjan à côté de L’Intelligent d’Abidjan qui parle de victoire des partisans de l’impunité en politique.
Le chef de l’Etat « promet » une amnistie « le moment venu », renseigne le confrère. Les syndicats sont « en colère » parce que « nargués » par le chef de l’Etat lors de leur face-à-face au palais, placarde pour sa part Le Temps.

CK/ls/APA
Commentaires


Comment