Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

8ème édition de l’Emoi du Jazz : Dez Gad honoré

Publié le mercredi 2 mai 2018  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par Serge T.
Cérémonie de lancement officiel de la 8è édition de l`émoi du jazz
Lundi 30 Avril 2018. Grand-Bassam. En prélude de la 8è édition du festival l`émoi du jazz qui se tiendra du 1er au 5 Mai 2018 les organisateurs ont procédé au lancement officiel dudit événement dans la ville de Grand-Bassam.


Ce 30 avril a été marqué par l’ouverture de la 8ème édition du festival l’Emoi du Jazz. La cérémonie officielle s’est déroulée à Grand Bassam en présence d’éminentes personnalités du monde de la culture.

’’Parfum de femme’’, thème de cette nouvelle édition n’a fait que susciter l’occasion de parler d’amour. Cet amour, Marie-Stella Gado, commissaire générale du festival, veut le véhiculer et le pérenniser à travers cette musique historique qu’est le Jazz: ’’l’amour n’a pas de distance, il vaut tout. Avec l’amour, nous sommes plus forts que toute adversité et cet amour, Dez Gad nous l’a donné’’.

Marie-Stella Gado n’a pas manqué de rendre hommage à son défunt père, Désiré Gado, initiateur de ce festival dont elle tient aujourd’hui les rênes.

La 8ème édition de l’Emoi du Jazz rend également hommage aux femmes au travers de son thème rien qu’à voir les différentes têtes d’affiches du festival. Cela, la fille de Feu Désiré Gado n’a pas manqué de le souligner: ’Il faut célébrer la femme quand on constate toutes ces dames battantes évoluant dans des secteurs dit-on, réservés aux hommes’’.

’’le parfum de Dez Gad, c’est notre maman, voilà pourquoi, nous lui remettons ce trophée de reconnaissance’’ ont déclaré Marie-Stella Gado et ses frères à toute l’assemblée, preuve de reconnaissance qu’ils ont à l’endroit d’une dame travailleuse qui ne manque de faire des efforts pour valoriser la culture ivoirienne en général et la musique Jazz en particulier, preuve d’amour. A l’instar de la génitrice, ce sont plusieurs roses qui ont été distribuées aux différentes femmes ayant pris part à cette cérémonie d’ouverture.

S’inscrivant dans le cadre du glamour, Ouegnin Jean Daniel, au nom du maire, n’a pas hésité de parler d’amour en faisant un clin d’oeil aux femmes:’’les femmes se sont introduites dans l’univers du jazz’’. Pour lui, les femmes sont détentrices d’une bravoure à saluer si bien qu’il se rappelle la marche qu’ont faite les femmes ivoiriennes pendant la colonisation à Grand Bassam pour la libération de leurs époux.

L’amour sera célébré du 1er au 05 mai prochain aux sons du Jazz.
Le mardi 1er mai, la néerlandaise Natascha Rogers offrira un spectacle aux mélomanes à Marcory music All. Après un atelier des enfants qui aura lieu le 02 mai, ce sera au groupe zouglou espoir 2000 de donner un concert en version jazz.
La Reine de scène Wêrê Wêrê Liking et la violoniste Yilian Canizares auront la responsabilité d’enchanter le public le vendredi 04 mai tandis que Somi, artiste américaine fermera le rideau de l’Emoi du jazz le samedi 05 mai 2018.

DA

Commentaires


Comment