Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Au total 1.500 livres offerts au programme bibliobus de la Fondation Children of Africa

Publié le mercredi 2 mai 2018  |  AIP
Cérémonie
© Présidence par David Zamblé
Cérémonie de lecture de livre
Mercredi 02 Mai 2018. Abidjan (Ambassade des Etats-Unis à la Riviera Golf). Cérémonie de lecture de livre : Madame Dominique Ouattara partage son amour de l`environnement avec les enfants des groupes scolaires Anono et Bockauss 2.


L’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire a offert, mercredi, 1.500 livres au programme bibliobus de la Fondation Children of Africa présidée par la première Dame, Dominique Ouattara.

Selon la chargée d’affaires de l’Ambassade, Katherine Brucker, « le livre et la lecture sont importants pour le développement de l’enfance ». Elle a également signalé que le contenu des documents offerts inculque aux enfants les valeurs de la démocratie comme la tolérance, le respect de la résolution pacifique des conflits et la bonne gouvernance.

Avant la remise symbolique des ouvrages, la première Dame Dominique Ouattara a échangé avec des élèves des écoles primaire-publique d’Anono et de Blokauss 2, sur l’histoire de la Journée de la terre célébrée le 22 avril de chaque année. Elle a instruit les tout-petits sur la protection de l’environnement.

« Ces enfants sont beaucoup plus mûrs qu’on ne le pense », s’est réjouie Mme Ouattara à la fin des échanges, remerciant l’Ambassade des Etats-Unis pour ce don qui permettra d’équiper davantage les bibliobus afin de sillonner le pays et permettre aux tout-petits de parcourir les pages « magiques » des livres, et aussi, de découvrir le trésor insoupçonné de la lecture.

En février, le village de Smallburgh en Angleterre avait fait don à la Fondation Children of Africa d’un bibliobus équipé de plus d’un millier de livres, d’ordinateurs connectés à internet et d’un écran pour des projections de films et documentaires.

bsb/kam
Commentaires


Comment