Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Libre opinion / Poursuivre l’ouverture pour une prospérité partagée

Publié le jeudi 3 mai 2018  |  Ambassade
TANG
© Ambassade
TANG Weibin Ambassadeur de la République populaire de Chine en Côte d’Ivoire


TANG Weibin
Ambassadeur de la République populaire de Chine en Côte d’Ivoire

Le 10 avril, dans le village pittoresque de Boao situé dans la province insulaire de Hainan dans le sud de la Chine, le Forum portant le même nom y a organisé sa conférence annuelle avec la présence solennelle du président chinois Xi Jinping.
Il a prononcé un discours sur le thème “l’ouverture crée la prospérité, l’innovation guide l’avenir” en faisant une analyse approfondie sur la tendance du développement de la communauté humaine et offrant la “solution chinoise” pour construire un monde plus prospère, ce qui trouve une résonance de grande portée à l’échelle mondiale .

40 ans après l’application de la politique de réforme et d’ouverture, la Chine est devenue la deuxième puissance économique mondiale, le plus grand producteur industriel du monde et le premier détenteur de devises au monde. Ces 40 dernières années, le PIB à prix constants de la Chine a augmenté en moyenne d’environ 9.5% par an, et le volume de son commerce extérieur de 14.5% par an. Plus de 700 millions de Chinois se sont débarassés de la pauvreté au cours des 40 dernières années, soit plus de 70% du nombre total de la population sortie de la pauvreté dans le monde sur la même période.
"C’est grâce à l’ouverture que la Chine a réussi une croissance économique, et un futur développement de haute qualité de l’économie qui chinoise ne peut se faire qu’avec une plus grande ouverture", a déclaré le Président chinois XI Jinping. Avec le bilan des expériences acquises, le président a décidé de faciliter l’accès au marché, créer un environnement d’investissement plus attrayant, renforcer la protection des droits de propriété intellectuelle et prendre l’initiative d’accroître les importations, ce qui montre la foi et la détermination de la Chine de tenir la marchéisation et l’ouverture de l’économie. Ces mesures assureront non seulement la croissance économique chinoise à long terme, mais aussi créeront de nouvelles opportunités pour la stabilisation de l’économie mondiale et injecteront de nouvelle vitalité au développement du monde entier.

L’histoire humaine nous enseigne que, en période de la crise économique mondiale, le protectionnisme commercial et d’investissement ne peut qu’aggraver la récession économique et remettre en cause le processus de la reprise économique mondiale. Lorsque la reprise économique mondiale a commencé en 2018, mais que le système commercial multilatéral mondial souffre encore d’un revers, la politique chinoise sur la réforme et l’ouverture apportera certainement une contribution positive et significative au redressement de l’économie mondiale et à la stabilité du système commercial multilatéral du monde entier.

Avec la tendance irrésistible de la mondialisation, notre monde est devenu un village planétaire où nos intérêts sont étroitement liés. Avec cette observation, le président chinois tient fermement à l’ouverture. “Bien que l’initiative "la Ceinture et la Route" soit une idée chinoise, ses opportunités et résultats bénéficieront au monde” a-t-il déclaré.
Au cours des cinq dernières années, plus de 80 pays et organisations internationales ont conclu des accords de coopération avec la Chine dans ce cadre. Les investissements chinois dans les pays impliqués ont atteint 50 milliards de dollars, avec plus de 1700 projets de coopération réalisés. Selon les statistiques, le total des échanges entre la Chine et les pays liés à « Une Ceinture, une Route » a atteint 3000 milliards de dollars. 56 zones de coopération économique et commerciale ont été construites par des entreprises chinoises dans une vingtaine de pays, ce qui a créé 180000 emplois et 1.1 milliard de dollars de revenus fiscaux.
Basée sur l’égalité et la coopération mutuellement avantageuse, en respectant le principe de consultations réciproques, d’engagement commun et de partage des fruits, la Chine espère travailler de concert avec les autres pays du monde, pour faire de "la Ceinture et la Route" le bien public le plus populaire et la meilleure plate-forme pour la coopération internationale qui bénéficiera à tous les peuples du monde.

La Côte d’Ivoire, en tant que pays de grande influence sur le continent africain, est un bon ami et bon partenaire de la Chine. L’année 2018 marque le 35ème anniversaire des relations diplomatiques entre la Chine et la Côte d’Ivoire. Durant les 35 dernières années, en adhérant au principe de l’égalité et de bénéfice réciproque, avec les efforts conjoints des deux parties, la coopération sino-ivoirienne a obtenu des résultats encourageants. La Chine est devenue le plus grand investisseur de la Côte d’Ivoire en soutenant la construction d’un bon nombre de grands projets d’infrastructure, y compris le barrage de Soubré, l’autoroute Abidjan-Grand-Bassam, le projet de Modernisation et de l’Extension du Port d’Abidjan, le projet du système de vidéo-surveillance de la ville d’Abidjan, le projet de l’extension du Réseau électrique national et le projet d’alimentation en eau potable, etc. Le stock d’investissement des entreprises chinoises en terre ivoirien a atteint 200 millions de dollars, réparti dans le domaine de l’industrie minière, la transformation des produits agricoles, la logistique et le service du commerce, etc. En outre, la Chine est devenue le troisième partenaire commercial de la Côte d’Ivoire, avec un volume commercial bilatéral de 1,85 milliard de dollars en 2017, une croissance de 10% par rapport de 2016. Les échanges de haut niveau entre les deux pays se multiplient. Après sa visite en Chine en 2012, S.E.M. Alassane OUATTARA est attendu en septembre prochain dans la capitale chinoise de Beijing, pour participer au nouveau Sommet de Forum sur la Coopération Chine-Afrique, et discuter conjointement avec le président XI Jinping sur l’approfondissement du partenariat. Nous sommes rassurés que les relations bilatérales entre nos deux pays se hisseront à un niveau plus élevé.

Prévoyant le futur, les perspectives de la coopération sino-ivoirienne sont encore plus larges dans le cadre de l’initiative "la Ceinture et la Route". La Chine est prête à approfondir sa coopération avec la Côte d’Ivoire dans divers domaines, à l’accompagner dans le perfectionnement de son système industriel et renforcer sa capacité d’auto-développement à travers la mise en application du programme de "la Ceinture et la Route", pour que la Côte d’Ivoire réalise son objectif de devenir un pays émergent en 2020.
Commentaires


Comment