Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Six victimes de guerre internées au CHU de Cocody reçoivent le soutien du gouvernement

Publié le samedi 5 mai 2018  |  APA
Six
© APA par DR
Six victimes de guerre internées au CHU de Cocody reçoivent le soutien du gouvernement


Quelque six victimes de Korhogo (Nord du pays) des différentes crises survenues en Côte d’Ivoire admises au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Cocody-Abidjan, ont reçu, vendredi, le réconfort de la ministre de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, Pr Mariatou Koné.

Pr Serge Ago, spécialiste en traumatologie, faisant le point des admis dans ce centre hospitalier, a souligné que « nous avons les traumatisés , les déformés des accidents balistiques. »

« Nous avons pu les prendre en charge », a rassuré Pr Ago qui, dans la foulée, a remercié la ministre en charge de la solidarité pour le matériel mis à la disposition du service qui servira à long terme à d’autres malades.

« Ce sont des victimes des crises que la Côte d’Ivoire a connues qui étaient à Korhogo. Leur état nécessitait qu’ils viennent à Abidjan », a expliqué pour sa part, Pr Mariatou Koné au terme de cette visite.

La ministre a exprimé sa satisfaction face à l’évolution de leur situation. « Un mois après, je me réjouis que les six ont été effectivement pris en charge, je suis très contente qu’ils se portent bien », a -t-elle salué .

« Nous avons signé des conventions par région, c’est le ministère de la santé qui s’occupe des prises en charges médicales et psychologiques », a précisé Mariatou Koné tout en remerciant sa collègue en charge de la santé.

Face à la presse, mercredi dernier, la ministre a indiqué que la phase pilote de l'indemnisation des victimes des crises ivoiriennes de 1990 à 2011, a coûté 3,8 milliards FCFA.

L’opération grandeur nature de l’indemnisation des victimes qui a déjà démarré se fait sur la base d’une liste «fiable et consensuelle» issue des 316 000 dossiers hérités de l’ex-Commission nationale pour la réconciliation et l'indemnisation des victimes des crises survenues en Côte d'Ivoire (CONARIV).

Le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a mis en place en 2015, un fonds spécial doté d’un apport initial d’une valeur de 10 milliards de FCFA.

«Sur ce montant de 10 milliards de FCFA, nous avons indemnisé les victimes de la phase pilote à hauteur de 3 833 011 803 FCFA », a déclaré mercredi la ministre Koné lors d’une rencontre avec la presse et des associations de victimes des crises ivoiriennes.

SY/hs/ls/APA
Commentaires


Comment