Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

L’Union des Coopératives d’épargne et de Crédit de Côte d’Ivoire présente l’état d’avancement de son plan de redressement

Publié le lundi 7 mai 2018  |  Abidjan.net
L’Union
© Abidjan.net par CK
L’Union des Coopératives d’épargne et de Crédit de Côte d’Ivoire présente l’état d’avancement son plan de redressement
L’Union des Coopératives d’épargne et de Crédit de Côte d’Ivoire (UNACOOPEC-CI) a initié une rencontre ce samedi 5 mai 2018 à l’hôtel Président de Yamoussoukro avec les présidents des organes et Directeurs des Coopec afin de présenter l’état d’avancement du plan de redressement du Réseau Coopec.


L’Union des Coopératives d’épargne et de Crédit de Côte d’Ivoire (UNACOOPEC-CI) a initié une rencontre ce samedi 5 mai 2018 à l’hôtel Président de Yamoussoukro avec les présidents des organes et Directeurs des Coopec afin de présenter l’état d’avancement du plan de redressement du Réseau Coopec.

Au cours de cette rencontre, il s’est agi pour Savané Issiaka, Administrateur Provisoire de l’UNACOOPEC-CI, de faire le bilan à mi-parcours de sa gestion à la tête de la faîtière. Compte tenu des difficultés rencontrées par le Réseau COOPEC, celles-ci ont conduit notamment à une insuffisance de fonds propres. Ce qui, évidemment, a amené les autorités de surveillance à mettre cette institution sous administration provisoire en septembre 2013 et à requérir un plan de redressement de l’institution.

Après le traditionnel ‘’Akwaba’’ de l’agence Coopec de Yamoussoukro, l’Administrateur Provisoire (AP), au cours d’une projection PowerPoint a ait le point de sa gestion. « La reconfiguration entamée à la fin de l’année 2017 est quasiment achevée. Sur objectif de ramener 123 à 24 le nombre de Coopec, de décembre 2017 à avril 2018 nous avons réalisé la fusion effective de 23 Coopec tout en maintenant les 135 points de services présents sur toute l’étendue du territoire national », et s’est voulu clair « la gestion d’une Coopec n’est pas faite par un administrateur ou un DG, mais chaque caisse est autonome dans sa gestion. Si on ne s’implique pas aux assemblées générales et mettre des président qu’il faut, il y aura toujours des problèmes de gouvernance. […] Je veux que ça soit clair dans l’esprit de tous, Il y’a Coopec en tant que entité (Ndlr :agence) et l’UNACOOPEC-CI la faitière qui est sous administration provisoire est aujourd’hui excédentaire dans sa gestion», a clarifié l’AP.

Par la suite la tête de fil de l’UNACOOPEC-CI a félicité et remercié les dirigeants des Coopec pour leur engagement et leur forte implication dans la bonne mise en œuvre du plan de redressement. Afin de consolider ces acquis, Savané Issiaka a appelé à une implication véritable des autorités administratives, traditionnelles et politiques ce qui rendra ce système dynamique et contribuera significativement à la bonne marche de l’économie ivoirienne.

Au terme de cette importante rencontre, une feuille de route a été remise aux directeurs dont les missions sont entre autres, les grandes orientations, la mobilisation des ressources, la production des crédits, la gestion optimale des fonds prélevés d’une manière efficiente, la vente des produits à valeur ajouté et la recapitalisation. La Coopec existe depuis 42 ans.

CK
Commentaires


Comment