Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

International

La rupture d’un barrage au Kenya cause au moins 27 morts

Publié le jeudi 10 mai 2018  |  AIP


Abidjan - Au moins 27 personnes ont péri et leurs maisons emportées par les eaux après la rupture d’un barrage dans le comté de Nakuru, au Kenya, selon un nouveau bilan établi jeudi de source policière.

Un précédent bilan faisait état de 20 morts et d’au moins 36 personnes évacuées vers des établissements hospitaliers de la région, rapporte l’agence de presse marocaine MAP.

« Les recherches et secours se poursuivent et de nouveaux cadavres ont été découverts. Le bilan est désormais de 27 morts », a déclaré à la presse Gideon Kibunjah, responsable policier régional qui a précisé que le drame s’est produit quand le barrage de Solai, situé à une dizaine de kilomètres au nord de la ville de Nakuru (environ 150 km au nord de Nairobi), a cédé mercredi vers 21H.

La rupture du barrage a été provoquée par les fortes pluies qui se sont abattues sur la région au cours des dernières semaines, a expliqué le responsable qui coordonne les secours sur les lieux du drame, ajoutant que les eaux boueuses « ont emporté des habitations alors que les gens dormaient ».

Quelque 132 personnes ont trouvé la mort à travers le Kenya dans les inondations engendrées par les pluies diluviennes qui continuent de s’abattre sur le pays depuis début mars, a annoncé la Croix-Rouge kényane, relavant que 48.477 ménages ont été déplacés, soit 260.200 personnes qui ne sont pas dans leurs foyers en raison des niveaux de l’eau.

Plus de 8.500 hectares de cultures ont également été endommagés et 20.000 têtes de bétail emportées par les eaux, alors qu’une centaine d’écoles ont été inondées, selon la Croix-Rouge.


cmas
Commentaires


Comment