Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Coopération économique – Les opérateurs tunisiens du secteur de la santé incités à investir en Côte d’Ivoire

Publié le lundi 14 mai 2018  |  Minutes Eco


La troisième édition des journées tuniso-ivoiriennes (SAIDALYA) s’est tenue du 11 au 13 mai 2018 en Côte d’Ivoire. A l’ouverture des travaux le vendredi 11 mai 2018, à la maison de l’entreprise, au Plateau, le représentant de la ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Jean Denoman, a indiqué que l’enjeu c’est de mettre en contact les professionnels de la santé des deux pays. Dans le secteur médical, relève-t-il, la Tunisie peut constituer un exemple pour la Côte d’Ivoire dans plusieurs domaines : le planning familial, la procréation assistée et la formation de personnels paramédicaux.

La balance commerciale entre les deux pays est excédentaire au profit de la Tunisie plus de 1587 fois au profit de la Tunisie qui enregistre des importations de l’ordre de 47 milliards de dinars contre 4 pour la Côte d’Ivoire. Au total 61 entreprises tunisiennes se sont installées ces dernières années sur le sol ivoirien dont 42 opérant dans divers secteurs d’activité, selon l’ambassadeur de la Tunisie en Côte d’Ivoire, qui incite ses compatriotes à venir y investir. Déjà deux unités industrielles de production de médicaments sont en construction sur place.

Le directeur exécutif de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), Méité Vaflahi, a lui aussi indiqué pour sa part que le patronat ivoirien inscrivait la rencontre dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant, surtout pour la Côte d’Ivoire qui a un déficit d’infrastructures sanitaires. Quand Dr Boubaker Zakhama, membre de l’Union tunisienne pour l’industrie, le commerce et l’artisanat, a souligné la nécessité de développer les relations tuniso-ivoiriennes en matière de santé qui restent timides. Selon lui, la Tunisie qui dispose d’un plateau sanitaire relevé a une expérience à revendre.



Les attentes des professionnels de la santé ivoiriens

Dr Diarra Aruna, présidente de l’ordre des pharmaciens de Côte d’Ivoire, admet lui également que les relations d’affaires que proposent les professionnels tunisiens sont profitables au secteur de la pharmacie en Côte d’Ivoire, confronté à des problèmes de trois ordres.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment