Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Sortie de la mutuelle "J’aime ça": Noël Akossi Bendjo invite les femmes Gouro d’Abidjan à se réconcilier avec tous les ivoiriens

Publié le lundi 14 mai 2018  |  Abidjan.net
Sortie
© Abidjan.net par CK
Sortie de la mutuelle "J’aime ça": Noël Akossi Bendjo invite les femmes Gouro d’Abidjan à se réconcilier avec tous les ivoiriens
Dimanche 13 mai 2018. Abidjan. Cérémonie de la 2ème sortie officielle de femmes Gouro, réunies au sein d`une Mutuelle dénommée "J’aime ça".


« Réconcilier tous les ivoiriens, parce que nous devons construire notre pays ensemble » a déclaré le premier magistrat de la commune du plateau. C’était lors de la 2ème sortie officielle de femmes Gouro, réunies au sein d’une Mutuelle dénommée "J’aime ça".

C’est le terrain de sport du quartier millionnaire à Yopougon qui a servi de cadre de déroulement de cette fête ce dimanche 13 mai.

Placée sous le parrainage du maire du Plateau, Noël Akossi Bendjo, cette cérémonie a tenu toutes ses promesses.

Le président du comité d’organisation, Doumbia Ismaël a fait l’historique de la mutuelle qui a-t-il dit est l’aboutissement de douze ans de travail acharné pour l’autonomisation de la femme Gouro. Autrement dit, ces femmes actives dans le commerce du vivrier ont accepté de fédérer leur petite association pour en faire la mutuelle "J’aime ça". Aussi, a-t-il dit merci à la marraine de ladite mutuelle, Mme Ouéhi Gisèle, présidente du marché du vivrier dit Cocovico, qui a toujours encadré et encouragé les membres. Il a également dit merci au maire Bendjo pour sa grande sollicitude. « Nous vous avons choisi car vous êtes un modèle, par la qualité du travail que vous abattez au Plateau. Ce qui vous a valu d’être désigné meilleur maire de l’Afrique de l’Ouest. Les femmes Atchan, le peuple Atchan tout entier vous ont célébré, nous le peuple Gouro, nous vous célébrons également. Un homme comme vous ne saurait appartenir à une seule tribu, vous êtes devenu le Bendjo national » a-t-il indiqué.

Quant à Zamblé Lou Solange, présidente de la mutuelle, a salué la formidable mobilisation. Elle a ensuite dit merci à Bendjo à qui elle a expressément fait une doléance, celle d’aider toutes les associations des femmes Gouro à obtenir leur agrément. « A partir d’aujourd’hui, je souhaite que nous nous confions tous à notre père Noël Akossi Bendjo et qu’on lui présente nos problèmes. De même qu’il a pris à ses côtés nos frères Gouro pour travailler et qu’il s’est déplacé jusqu’ à Yopougon à notre fête, nous devons être avec lui dans tout ce qu’il fera désormais. Monsieur le maire, nous sommes de cœur avec vous. Le peuple Gouro est avec vous, il vous a choisi de jour comme de nuit. Vous pouvez compter sur nous » a-t-elle conclu.

Le maire Bendjo qui avait à ses côtés le 3ème adjoint au maire, M Yéboué Angoua Yéboué, Mme N’doumi Kokola, député suppléante du Plateau, Mme Gnamien Grace Faveur, présidente des femmes résidentes du Plateau, a tenu d’abord à rendre hommage à Faisan Bi Jetème, son directeur de cabinet, « travailleur et homme sérieux » que lui a recommandé, Mme Léopoldine Coffie, femme Gouro, ex-ministre sous Félix Houphouët Boigny. Il a souhaité que l’on prie pour l’ascension de ce jeune Gouro plein d’avenir qu’il a pris comme son fils. Ensuite, le maire a témoigné toute sa gratitude à l’endroit du Sénateur Séri Bi Guessan, qui le 21 avril dernier a conduit une forte délégation du peuple Gouro à Abobo-Doumé ou le peuple Atchan, le célébrait. Puis, il a rendu hommage à la marraine Ouehi Gisèle, fille de feu Boti Lou, présidente du marché Gouro d’Adjamé « qui a approvisionné les marchés pendant la crise postélectorale. Car, c’est ça aimer son pays. Le peuple Gouro aime son pays ». Il a promis donner la somme de 5 millions à la mutuelle, dès la semaine prochaine. Il a aussi promis que dès qu’il sera réélu à la mairie du Plateau avec le soutien des Gouro, il offrira un camion à la mutuelle pour convoyer les produits vivriers. Enfin, il a terminé en ces termes : « Je vous encourage à faire ce genre de manifestation pour réconcilier tous les ivoiriens, parce que réconcilier, c’est tout simplement de voir son frère autrement qu’on le voyait avant. Parce que c’est un homme, c’est une femme qui a les mêmes besoins que moi. Le passé, c’est le passé, nous devons aller devant pour que nous puissions construire notre pays ensemble. Je voudrais compter sur vous pour tendre la main à toutes vos sœurs à tous vos frères qui sont vos voisins, vos voisines… C’est un nouveau départ, Mme Coffie m’a dit que le peuple Gouro va me recevoir bientôt, à Gonaté, chez elle… que Dieu inonde vos associations de beaucoup de grâces pour que demain vous soyez à la tête du combat pour la continuation du développement de notre pays… »

CK
Commentaires


Comment