Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Récompense - Grande journée de reconnaissance et du mérite sportif : Amichia Francois : « notre devoir a tous est de faire du sport la vitrine de cette émergence »

Publié le mardi 15 mai 2018  |  Ministères


Le Samedi 12 mai, une cérémonie dénommée "Grande journée de reconnaissance et du mérite sportif" a eu lieu dans la matinée au Palais des Sports de Treichville en présence du Ministre des Sports et des Loisirs, François Albert Amichia, M. Bouramah Ali Harouna, le Secrétaire Général de la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES) ainsi que de plusieurs autorités sportives, politiques et administratives.
Le Palais des Sports de Treichville connu l’effervescence des grands jours. En effet, à l’appel du Ministère des Sports et des Loisirs qui entendait honorer le monde sportif toutes disciplines et professions confondues à travers une "Grande journée de reconnaissance et du mérite sportif", 49 fédérations, plusieurs personnalités, acteurs ainsi que des agents dudit Ministère, ont fait nombreux le déplacement dans la journée de ce samedi 12 mai.
Après le défilé qui a vu se succéder devant une salle comble, les 49 délégations qui avaient à cœur de se faire connaître du grand public, participer à cette liesse populaire et prendre une part active à cette fête qui leur était dédiée, 103 personnalités (autorités, présidents de fédérations, athlètes, anciennes gloires, médias, agents du Ministère) ont été décorées. 103 heureux récipiendaires qui ont élevés par le Ministre au nom du Président de la République aux grades de Chevalier, d’Officier et de Commandeur. Des distinctions qui selon lui, ont pour objectif de magnifier leur travail, leur dévouement et le rôle qu’ils ont joué ou jouent dans la promotion du sport ivoirien partout où le besoin se fait sentir. « La Nation est reconnaissante à tous ses fils, à toutes ses filles qui se dévouent corps et âme, nuit et jour » a-t- il relevé.
Par ailleurs, des plaquettes honorifiques été remises aux différents partenaires, associés, entreprises et mécènes du Mouvement sportif.
Puis, tour à tour, tous les intervenants l’ont remercié pour l’organisation de cette journée de reconnaissance et de l’honneur qui est leur fait. Ils ont loué les actions du Chef de l’Etat, SE. Alassane Ouattara, qui depuis son avènement à la tête de l’Etat, n’a de cesse d’œuvrer pour le bien et l’avancée du monde sportif à travers plusieurs décrets, la loi et la professionnalisation du sport. Décisions qui leur permettront d’avoir un mieux-être, un meilleur encadrement, évoluer dans un meilleur environnement, avoir enfin une autonomisation financière, un meilleur profil de carrière pour les athlètes, de développer et faire avancer le sport ivoirien.

Ils ont exprimé toute leur gratitude à l’endroit de François Albert Amichia, en qui, ils ont non seulement trouvé un partenaire de premier choix et qui, chaque fois se fait l’écho auprès du Gouvernement de leurs préoccupations et autres vœux mais est également un fervent défenseur de leur cause. En outre, ils ont salué ses qualités de manager, de diplomate, ses initiatives depuis son arrivée à la tête de ce Ministère avec entre autre la mise en place du Cadre permanent de concertation (CPC) qui a contribué fortement à ramener la paix et la cohésion au sein de leur grande famille, leur association aux prises de décisions et le bannissement de la catégorisation au niveau des différentes disciplines. Car sous sa férule, il n’existe plus désormais de sport dit mineur, tous ayant leur importance dans la marche du pays. Les orateurs ont également souhaité que cette journée ne soit pas la dernière mais le prélude à plusieurs autres célébrations du même genre, lesquelles, ils espèrent seront annuelles.

Une fois encore, l’occasion a été donnée au Ministre des Sports et des Loisirs, d’adresser un message de reconnaissance et de faire à son tour le point des actions posées par le Chef de l’Etat, SE. Alassane Ouattara à l’endroit du Mouvement sportif. En effet, François Albert Amichia, a souligné sa sollicitude, son engagement, son ambition d’emmener et d’asseoir le sport ivoirien sur les sommets et sa résolution à lui faire changer de cap. Lui donner une autre dimension, une assise réelle ; le faire entrer de plain-pied dans le 21ème à l’instar de ce qui se fait dans les pays modernes. D’où la loi et la professionnalisation du sport qui ont pour but de leur «assurer un avenir meilleur dans un environnement compétitif ».

Pour lui, parce que rien ne peut se faire ni se construire encore moins prospérer dans la cacophonie, dans les querelles, dans le désordre, il a appelé les uns et les autres à savoir raison garder, à taire leurs querelles, à « promouvoir le vivre-ensemble », seul gage de réussite. Taire les égos pour faire en sorte que le sport soit la locomotive de l’émergence à l’horizon 2020. « Notre devoir à tous est de faire du sport la vitrine de cette émergence »a- t-il souligné.
En effet, selon le Baron Pierre de Coubertin, le père de l’Olympisme moderne : « Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre ». C’est pourquoi, il a invité les uns et les autres à épouser résolument ses vertus cardinales qui sont l’abnégation, le dépassement et le don de soi, le courage, le patriotisme, le respect, la cohésion, le sacrifice puis de les exhorter à «mettre au-dessus de tout l’intérêt supérieur du sport et de la Nation ».

Côté spectacle, le public a eu droit à des démonstrations de belle envergure de Freestyle, Badminton, d’Arts martiaux chinois, de Vo Co Truyen (un art martial vietnamien) et de Nanbudo. Des prestations qui ont ravi un Palais des Sports totalement acquis à leur cause.

DIRECTION DE LA COMMUNICATION (MINISTERE DES SPORTS ET DES LOISIRS)
Commentaires


Comment