Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Indemnités de logement: Des enseignants du supérieur menacent de débrayer

Publié le mardi 15 mai 2018  |  Fraternité Matin
Korhogo
© Autre presse par DR
Korhogo Université Peleforo Gon Coulibaly: la grève de la CNEC n’est pas suivie, les professeurs et les étudiants présents dans les amphithéâtres
Lundi 12 mars 2018. Le mot d’ordre de grève nationale lancé par la coordination nationale des enseignants du supérieur et des chercheurs (CNEC) dans les grandes universités et écoles publiques n’a pas été suivi à l’université Peleforo Gon Coulibaly (UPGC) de Korhogo au Nord de la Côte d’Ivoire.


« Si d’ici le 21 mai 2018, le gouvernement ne donne pas une suite favorable à notre requête, nous serons obligés de marquer un arrêt de travail de quatre jours les 22, 23, 24 et 25 mai 3018 », a déclaré Dr N'Guessan Kouamé, secrétaire général d'une des deux branches de la Coordination nationale des enseignants du supérieur et des chercheurs (Cnec).

C'était au cours d'une conférence de presse organisée le 12 mai 2018, à l'Ecole normale supérieure (Ens) d'Abidjan.

Justifiant sa position, Dr N'Guessan a expliqué que les enseignants du supérieur connaissent des difficultés pour se loger. En effet, le taux imposé par l'État dans les années 1980 est jugé faible. L'Assemblée générale de la Cnec a proposé une indemnité allant de 300 à 350 000 Fcfa pour les enseignants chercheurs et chercheurs.

Aussi l'Assemblée générale ordinaire qui s'est tenue à l'Université Péléforo Gon en novembre 2017 a demandé au bureau exécutif national de reprendre les discussions avec le gouvernement.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment