Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Coopération: Une délégation sud Africaine visite le Conseil National des Exportations (CNE)

Publié le mardi 15 mai 2018  |  CNE
Coopération:
© Autre presse par DR
Coopération: Une délégation sud Africaine visite le Conseil Nationale des Exportations (CNE)
Mardi 17 avril 2018. Abidjan. Dans le cadre d’une mission de prospection en vue de nouer des relations d’affaires, le Conseil National des Exportations (CNE) a reçu la visite d’une délégation sud-africaine composée d’un groupe de conseils d’ingénierie et d’exportation technique.


Dans le cadre d’une mission de prospection en vue de nouer des relations d’affaires, le Conseil National des Exportations (CNE) a reçu la visite d’une délégation sud-africaine composée d’un groupe de conseils d’ingénierie et d’exportation technique le mardi 17 avril 2018. La délégation sud-africaine au nombre de huit (08) membres était conduite par Mme Zanelé SANNI de la Direction des Exportations du Ministère du Commerce et de l’Industrie de l’Afrique du Sud.

Les secteurs d’activités représentés étaient :

- Importations électrotechniques;

- Fabrication d’Acier et de Tubes d’Acier;

- Importation de biens d’équipement;

- Professionnels de l’Environnement bâti;

- Transport ferroviaire.

Après le mot de bienvenue de Monsieur BOMBO Serge Martial, Secrétaire Général du CNE, la présentation des membres du CNE et de la délégation sud-africaine, une communication sur le CNE ainsi que ses différents projets prioritaires pour la mise en œuvre de la SNE a été faite.

Des échanges qui s’en sont suivis, il ressort que la délégation sud-africaine est désireuse de reproduire le modèle ivoirien qui consiste en l’établissement d’un conseil qui est chargé de porter l’implémentation des stratégies et de produire des avis consultatifs pour le gouvernement et le secteur privé. Les exportateurs sud-africains ont également manifesté l’intérêt de pouvoir joindre leur expertise dans la réalisation des différents projets nationaux et ceux du CNE.

Une photo de famille et un déjeuner offert par la délégation sud-africaine ont marqué la fin de la première phase de cette séance d’échanges.

Le deuxième temps fort du programme a donné lieu à une visite sur le site de la Compagnie Ivoirienne de Production d’Electricité (CIPREL), sis Rue des textiles, Zone industrielle de Vridi, Port-Bouët.

Après les échanges de civilités avec le personnel de la CIPREL représenté par M. Xavier HORIOT, Directeur Général Adjoint-Exploitation, s’en est suivie une présentation de la structure.

M. OUATTARA Souleymane, Directeur Achat, Logistique et services Généraux, commis pour cette tâche, nous a fait l’historique de la création de la CIPREL et a rappelé les objectifs qui lui sont assignés.

En effet, filiale du Groupe français ERANOVE, la Compagnie Ivoirienne de Production d’Electricité a été créée en 1994 pour répondre aux besoins énergétiques croissants de la Côte d’Ivoire. Leader dans son domaine, la CIPREL dira M. OUATTARA est le premier producteur d’électricité indépendant installé en Côte d’Ivoire et en Afrique occidentale.

Au cours de son évolution, la Compagnie s’est renforcée en termes de performance et de capacité. Pour rappel ont été mis en service :

Ø CIPREL I en 1995, capacité : 99 MW

Ø CIPREL II en 1997, capacité : 210 MW

Ø CIPREL III en, 2009, capacité : 321 MW

Ø CIPREL IV, 2013, capacité : 222 MW



Prenant la parole, M. HORIOT nous a instruit sur les normes de qualité, de sécurité et de respect de l’environnement, normes qu’ils ont intégrées dans le fonctionnement quotidien de la structure ; ce qui leur a valu des lauriers à travers plusieurs prix au plan national et international.

Pour conclure, Monsieur le DGA nous dira que les facteurs clés de leur réussite en 20 ans d’expérience se déclinent en ceci :

- La compétence et le dynamisme du personnel ;

- Une technologie de pointe respectueuse de l’environnement ;

- La gouvernance et la vision du groupe.

Quelques questions sur le type de contrat de l’Etat de Côte d’Ivoire avec ses partenaires et autres investisseurs privés ont permis à Monsieur le DGA, de situer les visiteurs sur ces préoccupations.

Une visite guidée du site a mis fin au programme.
Commentaires


Comment