Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Près de 12 tonnes d’anacarde saisies en deux semaines à la frontière avec le Mali

Publié le mardi 15 mai 2018  |  AIP
La
© AFP par DR
La saison de noix de cajou a commencé
Jeudi 12 mai 2016.


Tengrela - Le cantonnement des eaux et forêts de Tengrela a saisi, au cours de la première quinzaine du mois de mai 2018, près de 12 tonnes d'anacarde que des opérateurs économiques s'apprêtaient à vendre au Mali voisin.

Selon le chef de ce cantonnement, le lieutenant-colonel Anani Koffi Clément, les 1er, 2 et 9 mai, les agents des eaux et forêts de Tengrela ont saisi successivement 3,8 tonnes, 900 kg et 7 tonnes d'anacarde d'une valeur de 6,435 millions de francs CFA.

"La plus grosse saisie s'est déroulée à proximité du village de Féni (15 km de Tengrela), situé à la frontière avec le Mali. Au moment où nous arrivions, une remorque de 32 tonnes venait à peine de partir au Mali. C'est un autre stock que cet opérateur constituait que nous avons pu saisir malheureusement", a-t-il indiqué dans un entretien, dimanche, accordé à l’AIP.

Il a, par ailleurs, dénoncé le comportement des opérateurs économiques maliens qui s'installent à la frontière et font fuir les produits chez eux par les nombreuses pistes à l'aide des tricycles.

« Cette campagne-ci est difficile car nous constatons de nombreuses fuites vers le pays voisin. En plus, les populations ne collaborent pas. La preuve, lorsque nous saisissons des produits, il nous est difficile de trouver un camion pour l'évacuer dans nos locaux car les transporteurs refusent de prendre part à l'opération de peur d'être vu comme des indicateurs », a-t-il déploré, avant de lancer un appel au Conseil coton-anacarde pour un soutien en matériel roulant.

Le chef de cantonnement des eaux et forêts a tenu à dire à tous ceux qui s'adonnent à la fuite des produits agricoles vers le Mali que ses services seront sans pitié pour appliquer les consignes du gouvernement ivoirien.

L'anacarde se négocie en ce moment dans le département de Tengrela à 550 francs CFA le kilogramme contre 600 francs CFA au Mali voisin.

tmpo/kkf/fmo
Commentaires


Comment