Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Rhdp Koumassi: Des attaques contre les leaders dénoncées

Publié le mardi 15 mai 2018  |  Abidjan.net
Rhdp
© Autre presse par DR
Rhdp Koumassi: Des attaques contre les leaders dénoncées


Le 09 mai dernier, le Rhdp de Koumassi a au cours d’une cérémonie, félicité le maire de Koumassi, N’dohi Raymond pour son élection en tant que sénateur du district d’Abidjan. A cette occasion, les partis dans le cadre du Rhdp lui ont apporté leur soutien pour les municipales. Présent à cette rencontre, le départemental du Rdr, Koné Sidi a mis en garde des cadres du Rhdp de Koumassi qui tenteront de prendre le contre-pied des décisions des présidents Ouattara et Bédié. Parce qu’a-t-il dit, Koumassi est à la disposition des deux (02) présidents. Ses propos été qualifiés de trahison par des militants du Rdr qui ont conclu que le départemental est allé contre les intérêts du Rdr à Koumassi en soutenant la maire N’dohi Raymond pour les législatives à venir. Hier, la direction de la communication de la coordination du Rhdp de Koumassi a réagi au cours d’un point de presse. Selon Guy Charles Wayoro (conférencier) la réponse des militants en question n’est pas de nature à consolider l’union du Rhdp à Koumassi. « Ces réactions, ne donnent pas une bonne image au Rhdp. Il faut éviter à Koumassi de porter la pierre à l’union. Chacun doit travailler à l’union du Rhdp depuis le sommet jusqu’à la base. Nous interpellons chaque leader politique membre du Rhdp à Koumassi, à préserver l’unité et surtout le soutien des valeurs du mérite. N’est-il pas logique que des partis du Rhdp disent à N’dohi Raymond tu es déjà maire, nous sommes avec toi et on continue », s’est interrogé le conférencier qui a encore répété : « Il faut encourager tout ce qui contribue à l’union du Rhdp.

Et soutenir un cadre qui le mérite, n’est pas une trahison ». La preuve, Guy Charles Wayoro a rappelé que c’est sous la houlette du maire N’dohi Raymond (coordonateur du Rhdp) que le Rhdp a gagné toutes les élections à Koumassi. Le conférencier a même ajouté que le maire N’dohi Raymond a été directeur de campagne du député Cissé Bacongo et les autres candidats et le Rhdp a encore gagné. Il estime donc qu’il n’est pas normal que des cadres qui travaillent au sommet pour l’unité du Rhdp puissent diviser les militants à la base. « Si c’est le cas, que ces cadres démissionnent de leurs responsabilités au plan national pour venir jouer le jeu de leurs intérêts à Koumassi », a-t-il proposé. A la suite de Guy Charles Wayoro, Thomas Bernard, responsable de l’Udpci à Koumassi et initiateur de la rencontre du 29 mai a lui aussi réagi. «Le départemental du Rdr, Koné Sidi n’a pas trahi ». S’agissant du ministre Bacongo pointé du doigt par des personnes comme étant derrière ces agissements Thomas Bernard a mentionné « je ne crois pas que le ministre Cissé Bacongo soit derrière ces réactions. Mais il faut interpeller ceux qui polluent l’air du Rhdp à Koumassi. Nous voulons la paix à Koumassi. Nous voulons avancer main dans la main », a-t-il souhaité.

CK
Commentaires


Comment