Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Plaidoyer pour une plus grande représentativité des femmes dans les instances de décision

Publié le vendredi 18 mai 2018  |  AIP


Abidjan- La présidente du Groupe des organisations féminines pour l’égalité homme-femme (GOFEHF), Rachel Gogoua, a plaidé pour une plus grande représentativité des femmes dans les instances de prise de décision, lors de la présentation d’une étude réalisée en la matière.

"Les statistiques, dont nous disposons jusqu’à ce jour, sont des données macro. Nous exhortons toutes les autorités compétentes à s’impliquer dans cette recherche qui pourrait être la première du genre réalisée en Afrique subsaharienne", a déclaré Mme Gogoua au cours d’un atelier tenu jeudi à Abidjan.

Selon la présidente du GOFEHF, les résultats de cette étude révèlent que dans les institutions, le taux de représentation des femmes est de 25% contre 5% au niveau des ministères, 15,08% dans les communes, 3,23% dans l’administration territoriale et 0,28% dans l’administration traditionnelle.

L’amélioration de ces résultats aidera le pays à être parmi les leaders dans la réalisation du cinquième objectif du développement durable (ODD5) qui démontre que parvenir à l’égalité des sexes concourt à autonomiser les femmes et les filles.

Pour le chef de cabinet de la ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, Kouamé N’guessan, cette étude panoramique vient à point nommé pour fournir au gouvernement des données fiables sur la représentation des femmes dans les instances de prise de décisions, notamment dans la sphère de l’administration publique.

Il a souhaité un redoublement d’effort pour améliorer les indicateurs du pays, lors des évaluations mondiales, continentales ou sous-régionales. "La promotion du genre est une affaire de tous. Ainsi, dans une synergie de complicité pour une meilleure efficacité, nous devons ensemble construire cette société inclusive, éduquée et riche de la contribution des uns et des autres", a-t-il lancé à l’auditoire.


Raz/tad/kp
Commentaires


Comment