Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire: un 3e mandat d’arrêt international pour Justin Koné Katinan

Publié le samedi 19 mai 2018  |  RFI
Justin
© AFP par CHRIS STEIN
Justin Koné Katinan porte-parole de l`ex Président de la République Gbagbo Laurent
Samedi 7 septembre 2013. Ghana (Accra)


Exilé à Accra au Ghana depuis 2011, l’ex-ministre du Budget de Laurent Gbagbo est soupçonné par la justice ivoirienne d’avoir organisé un vaste réseau de déstabilisation du pouvoir actuel. Aussi Abidjan demande aux pays voisins Ghana, Togo et Bénin d’arrêter et d’extrader l’ex-ministre et fervent supporter de Laurent Gbagbo.
Sur les faits reprochés à l’ex-ministre du Budget de Laurent Gbagbo, il n’y a rien de très nouveau.

Déjà en janvier dernier à Abidjan lors du procès de Moïse Lida Kouassi (alors ministre de la Défense) pour complot contre l’autorité de l’Etat, celui-ci avait décrit des réunions post-crises électorales organisées au Ghana par Justin Koné Katinan. S’y trouvaient des exilés hostiles au nouveau régime Ouattara et voulant organiser un soutien à l’ex-président Laurent Gbagbo.

Réunions que la justice ivoirienne soupçonne d’être de fait des complots ou tentatives de complots organisées pour déstabiliser le nouveau pouvoir ivoirien en place.

Pour cela, le procureur de la République et le juge d’instruction en charge du dossier se basent notamment sur le témoignage d’un dénommé Méité Souleymane ; un homme que Koné Katinan dans sa réponse sur les réseaux sociaux affirme n’avoir jamais rencontré.
... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment