Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire / Création d’une plateforme nationale d’organisations de parents des handicapés

Publié le lundi 21 mai 2018  |  AIP


Yamoussoukro, 20 mai (AIP) –Une plateforme nationale d’organisations des parents de personnes en situation de handicap, dénommée "Union nationale des organisations des parents des handicapés de Côte d’Ivoire" (UNOPHA-CI), a été créée samedi à Yamoussoukro, à l’occasion d’une assemblée générale constitutive qui a désigné, à l’unanimité des participants, Camille Tano Kouassi, président de l’Organisation nationale des parents pour handicap auditif, comme son premier responsable.

Le tout premier président de l’UNOPHA-CI a dénoncé le fait que les parents, pour des raisons valables, ne jouent pas leur rôle dans la prise en charge de leurs enfants handicapés.

Camille Tano Kouassi a annoncé qu’il sera question au cours de son mandat de quatre ans, de faire en sorte que les parents prennent désormais leur place auprès de l’Etat dans la recherche des solutions, en mettent en pratique les programmes politiques et apportent des solutions aux problèmes de leurs enfants en situation de handicap.

"Notre silence coupable a fait que nos enfants sont très désemparés, mais nous voulons dire aux enfants qu’ils peuvent compter sur nous pour leur redonner le goût à la vie", a rassuré le nouveau président de l’UNOPHA-CI, rappelant que les enfants nés en situation de handicap ne sont pas des extra-terrestres, mais des personnes avec des potentialités.

Tano Kouassi a appelé à la mobilisation et à l’implication des parents pour changer la tendance, afin de relever le défi pour une meilleure prise en charge et une prise en compte de leurs enfants en situation de handicap.

L’UNOPHA-CI a pour but de faire des personnes présentant des troubles envahissants de développement, communément appelés PSH, des citoyens épanouis, agents de développement durable, assister les organisations membres dans la mise en place d’un programme de prise en charge psycho-social des parents, organiser des séances de formation pour la guidance parentale et collaborer avec les pouvoirs publics et les structures spécialisées pour faire la mise en œuvre de programmes en faveur des PSH.
(AIP)
nam/kp
Commentaires


Comment