Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Le convoyage des électeurs, un frein au développement des villages (Sénateur de Séguéla)

Publié le mardi 22 mai 2018  |  AIP


Séguéla, 21 mai (AIP) – S’exprimant lors d’une cérémonie de remerciement aux populations qui a eu lieu dimanche dans la salle des mariages de la mairie, le Vénérable sénateur de Séguéla, Bakayoko Vaflaly, a dénoncé le convoyage des électeurs qui, selon lui, est une entrave au développement des villages qui ne peuvent ainsi pas bénéficier de certains projets car disposant officiellement de moins d’habitants.

« Laissez les parents voter sur place, dans leur village, dans leur ville pour que demain ils puissent accéder au développement. (…) Si vous amputez les villages de leurs habitants, c’est le développement qui leur échappe », a-t-il déclaré à l’endroit des politiciens adeptes de cette pratique pour, à son avis, ‘’des miettes’’.

« Avant de le faire, posez-vous la question de savoir si c’est bénéfique pour vos villages », a exhorté le sénateur qui est revenu sur la perspective d’électrification de chaque village de plus de 500 habitants décrétée par le président de la République qui ne peut donc pas profiter à certaines localités car s’étant vidées de leurs habitants en faveur d’autres. Citant les cas de Siana, de Mangbara ou encore de Diarabana dont les chefs ou des habitants ont été aperçus en train de prendre à des élections dans d’autres villages ou villes.

Tout en appelant les populations à ‘’refuser cela’’, Bakayoko Vaflaly a demandé à chacun de ‘’revenir sur sa liste d’origine’’.

« Je demande pardon à tout le monde pour que lors de la révision de la liste électorale, si vous étiez allés ailleurs, revenez à la maison », a-t-il plaidé, tout en encourageant les nouveaux majeurs à prendre une part active dans le processus.

« Plus on est nombreux, plus on gagne », a conclu Bakayoko Vaflaly qui a offert la somme de 100 000 francs aux structures du RDR pour que celles-ci puissent se mettre en ordre de bataille pour les échéances à venir.

Les élections municipales et régionales sont prévues pour se tenir cette année, précédées par la révision de la liste électorale du 17 au 24 juin, rappelle-t-on.

(AIP)

kkp/tm
Commentaires


Comment