Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

Tenue jeudi, à Abidjan, d’un atelier sur le projet d’un centre de valorisation du tissage traditionnel

Publié le mardi 22 mai 2018  |  AIP
Tiébissou:
© Autre presse par DR
Tiébissou: lancement d`un festival du pagne et de la tenue traditionnels


Abidjan - La Direction générale de l’Emploi (DGE) organisera, jeudi, à la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), d’Abidjan-Plateau, un atelier de partage et d’échanges sur le projet d’installation, à Bouaké, d’un centre de valorisation du tissage traditionnel en Côte d’Ivoire dénommé "Projet Tissuthèque".

L’objectif général de cet atelier, qui durera une demi-journée, est d’assurer un large partage du projet de création d’une tissuthèque en Côte d’Ivoire, et d’en recueillir des observations et contributions devant conduire au succès de sa mise en œuvre, rappelle-t-on dans la note d’information transmise ce mardi, à l’AIP.

De manière spécifique, il s’agira pour les concepteurs de présenter le projet et son plan de mise en œuvre aux différents acteurs, de recueillir l’adhésion des parties prenantes, d’échanger sur les prochaines étapes et stabiliser le chronogramme d’exécution du projet et de finaliser le document-projet après l’atelier.

L’installation de ce centre vient pallier des difficultés rencontrées par les tissages artisanaux sur les marchés internationaux à savoir la transmission dans l’économie informelle du savoir-faire acquis sur plusieurs générations, le faible niveau de compétitivité de ces produits, la non-conformité aux normes internationales des productions et l’inexistence de programmes de formation.

Le futur centre sera à l’image de celui du Mali. C'est une structure de recherche, de formation et d’application dans le domaine des tissus traditionnels établie à Bamako, avec le soutien du Gouvernement malien, de l’ONUDI et de la Banque mondiale. Il a fait du Mali une référence dans le secteur de la teinture et de l’impression du textile traditionnel en Afrique.

En Côte d’Ivoire, la filière textile se compose de huit maillons principaux : les producteurs de coton-graine, les unités d’égrenage, les unités de filature et de tissage, les unités d’impression, les unités de confection industrielle et de bonneterie, les couturiers et habilleurs, le tissage traditionnel, la teinture et la création d’art, apprend-on.

La cérémonie qui sera présidée par le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Jean Claude Brou, qui aura à ses côtés le représentant pays de l’ONUDI, le président de la Chambre nationale des métiers de Côte d’Ivoire, et le maire de Bouaké.

fmo
Commentaires


Comment