Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : l’indice de sécurité passe de 3 à 1 en 2018 (DG Police)

Publié le jeudi 24 mai 2018  |  APA
4e
© Ministères par DR
4e anniversaire du CCDO: le commissaire Youssouf Kouyaté fait une tournée sur les sites stratégiques
Samedi 11 mars 2017. Dans le cadre du 4e anniversaire du Centre de Coordination des décisions opérationnelles (CCDO), son patron le commissaire Youssouf Kouyaté effectue une tournée sur les sites stratégiques à Abidjan.


Yamoussoukro (Côte d’Ivoire) - L’indice de sécurité, en Côte d’Ivoire, est passé de 3 à 1 en 2018, a révélé, le Directeur général de la Police, le Contrôleur général Youssouf Kouyaté, jeudi, à l’ouverture à Yamoussoukro du séminaire de réflexion sur la redynamisation de la police nationale.

Faisant le bilan de la Police nationale, le Contrôleur général Youssouf Kouyaté a indiqué que les appuis des partenaires au développement et la mobilité opérationnelle de ses services ont donné des résultats satisfaisants, faisant passer « l’indice de sécurité de 3 à 1» en 2018 dans le pays.

« La Police nationale a pu réaliser par le biais des Comités consultatifs d’éthique (CCE) opérationnels dans tous les commissariats de police, des avancées considérables dans le traitement des problématiques liées à la question des enfants en conflit avec la loi, la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, le démantèlement de plus de 700 fumoirs pour la période du premier trimestre 2018 » a souligné le Contrôleur général Youssouf Kouyaté.

Selon lui, la criminalité a été ramenée à son taux le plus bas. « Toutes les indicateurs montrent une baisse considérables des infractions comme les violences basées sur le genre, celles liées aux vols de véhicules, aux atteintes à l’intégrité physique, aux biens et aux établissements financiers », a-t-il précisé. Cependant de nombreux défis restent à réaliser.

Ce séminaire qui regroupe directeurs généraux adjoints, directeurs centraux, préfets de police et partenaires au développement vise « à redynamiser les services de Police afin de relever les défis sécuritaires à venir », a expliqué Youssouf Kouyaté.

Une initiative saluée par Luc Grégoire, Directeur Pays du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) co-organisateur du séminaire qui a exprimé « l’engagement du PNUD à accompagner la Police nationale dans la réflexion sur ces différents chantiers, pour la professionnalisation entière de la Police ».

Des exposés suivis des interventions des différents experts aux fins d’analyses et des recommandations pour le renforcement des stratégies et des actions en cours, meubleront le séminaire qui prendra fin, samedi, en présence du ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité.

HS/ls
Commentaires


Comment