Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Interview/ Salimou Bamba, DG Agence Côte d’Ivoire PME: « Accroître la part des PME dans la commande publique est un objectif stratégique de l’Agence Côte d’Ivoire PME »

Publié le lundi 28 mai 2018  |  Minutes Eco
Salimou
© Autre presse par DR
Salimou Bamba, DG Agence Côte d`Ivoire PME


Organisée par la Fédération ivoirienne des PME (FIPME), la septième édition des Journées Nationales Promotionnelles des PME et de l’Artisanat (JNPPMEA-2018) s’est tenue du 24 au 26 mai à Abidjan sous le thème : « Sous-traitance, cotraitance et commande publique : quels impacts sur le développement des PME ivoiriennes et la création d’emplois ? ». Dans cette interview, le directeur général de l’Agence Côte d’Ivoire PME, Salimou Bamba, revient sur les enjeux de la Charte de sous-traitance et de cotraitance signée entre l’Etat, les PME et les grandes entreprises et les moyens mis en œuvre par l’Etat ivoirien pour permettre aux PME d’accéder plus aisément aux marchés publics.


Monsieur Salimou Bamba, quelles définitions pouvez-vous donner des termes ‘’sous-traitance’’ et ‘’cotraitance’’ ?



La cotraitance et la sous-traitance constituent deux modes de partenariat provisoire et reposent sur l’idée d’une mutualisation des moyens et des compétences des entreprises, dans le cadre de l’exécution des gros marchés. On parle de sous-traitance lorsqu’une entreprise fabrique totalement ou partiellement un produit (bien ou service) pour le compte d’une autre entreprise, appelée le donneur d’ordre ou le commanditaire, en fonction d’un cahier des charges imposé par ce dernier. Dans la pratique, ce sous-traitant est très souvent une petite ou moyenne entreprise (PME), alors que le commanditaire est plutôt une grande entreprise ou une entreprise de taille intermédiaire. Mais on parle de cotraitance lorsque plusieurs prestataires mutualisent leurs moyens professionnels, techniques et financiers. Ces modalités de participation aux marchés publics sont réglementées par les articles 52.1 à 53.4 du Code des marchés publics.


A quels besoins répond la Charte de sous-traitance et de cotraitance signée entre l’Etat, les PME et les grandes entreprises ?



La charte de sous-traitance des PME est un outil pour améliorer l’accès des PME aux marchés. En effet, dans certaines situations (capacité technique ou financière insuffisante, optimisation de l’offre…), il est nécessaire pour une entreprise candidate à un marché de l’Etat de répondre avec d’autres opérateurs économiques. Deux solutions s’offrent alors à cette entreprise : recourir à la cotraitance ou à la sous-traitance.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment