Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le Secrétaire d’Etat Mamadou Touré à la rupture collective jeûne de l’Aeemci : « Etre sur la liste électorale, c’est avoir le pouvoir d’adouber ou de sanctionner »

Publié le lundi 28 mai 2018  |  Abidjan.net
Le
© Autre presse par DR
Le Secrétaire d’Etat Mamadou Touré à la rupture collective jeûne de l’Aeemci
Golf hôtel, à Cocody. Des échanges se sont tenus lors de la 4ème édition de la rupture collective initiée par l’Amicale des élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire (Aeemci). Photo : Mamadou TOURE, Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle


« Contribution des organisations de la jeunesse à la préservation des conflits et violences en période », c’est autour de ce thème qu’ont eu lieu les échanges de la 4ème édition de la rupture collective initiée par l’Association des élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire (Aeemci). Les échanges se sont tenus comme d’habitude au golf hôtel, à Cocody. Le secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement technique et la formation professionnelle, Mamadou Touré, parrain de cette activité avait à ses côtés plusieurs personnalités notamment les ministres Hamed Bakayoko, Mabri Toikeusse, Sidiki Konaté, Moussa Sanogo. Après avoir rassuré l’Aeemci de son soutien continu, Mamadou Touré a profité pour sensibiliser la jeunesse ivoirienne sur les enjeux de la révision de la liste électorale à venir. « Puisque nous avons l’opportunité d’avoir toutes les organisations de jeunesse qui sont là, je l’ai dit il y a quelques jours à Yopougon, votre inscription sur la liste électorale est pour vous un moyen d’avoir le pouvoir. Le pouvoir car votre inscription sur la liste électorale vous donne le pouvoir d’adouber ou de sanctionner », a-t-il indiqué à l’endroit des jeunes présents avant de les exhorter à massivement part à cette opération qui va débuter le 18 juin prochain. « Je vous exhorte à vous mobiliser et à aller vous inscrire sur la liste électorale. Si vous n’êtes pas sur la liste électorale, vous n’avez aucun pouvoir. Si vous êtes sur la liste électorale, vous avez tout le pouvoir. Etre sur la liste électorale c’est pouvoir exprimer vos attentes, votre vision de votre propre épanouissement et c’est aussi vous permettre d’accorder votre confiance au leader politique qui sont en cohérence avec vos aspirations profondes », a-t-il ajouté. Hamed Bakayoko, représentant le gouvernement à cette rupture a appelé la jeunesse de son pays à œuvrer pour la construction d’une Côte d’Ivoire de paix. Toutefois, pour y arriver, il a conseillé de demeurer dans la prière et dans l’amour divin.



R. K. avec Sercom
Commentaires


Comment