Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Déclaration de la fédération ivoirienne de Taekwondo relative aux communiqués du ministère des sports et des Loisirs et du comité national Olympique ivoirien sur le conflit CNO-FIDKT

Publié le mardi 29 mai 2018  |  Federation Ivoirienne de Taekwondo
Taekwondo
© Abidjan.net par PR
Taekwondo : Conférence de presse relative au lancement du Grand Prix 2017 et de la Coupe du Monde par équipe à Abidjan
Vendredi 17 novembre 2017. Abidjan. Le président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD), Bamba Cheick Daniel a animé une conférence de presse ce vendredi pour lancer officiellement ke Grand Prix 2017 et la Coupe du Monde par équipe qui vont se tenir à Abidjan respectivement les 2 et 3 décembre et les 5 et 6 décembre.


Sur convocation de son Président, Maître Daniel Cheick BAMBA, le Comité Directeur de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD), élargi au Forum des Présidents de Ligues et à celui des Doyens et Anciennes Gloires du Taekwondo ivoirien, s’est réuni à deux reprises le Mercredi 24 Mai 2018 de 13 heures à 14 heures et le dimanche 27 Mai 2018 de 10 h à 12 h au siège administratif de la FITKD.

Ces réunions avaient pour objet d’examiner et de donner une suite au:

- communiqué du Ministre des Sports et des Loisirs, publié le 23 mai 2017, et relatif au conflit qui oppose, depuis un (01) an et demi, le Comité National Olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CI) à la FITKD ;

- communiqué du CNO –CIV, diffusé le vendredi 25 Mai 2018.

Après des débats forts enrichissants et emprunts de grande sagesse, le Comité Directeur de la FITKD a chargé le Président de la FITKD de rendre publique la quintessence de sa position ainsi qu’il suit.

I. A propos du communiqué du Ministre des Sports et des Loisirs dit Procès – verbal de Conciliation.

Attaché aux valeurs cardinales du Taekwondo parmi lesquelles figure le respect des Institutions de son Pays, le Comité Directeur de la FITKD :

- salue avec déférence la posture, longtemps attendue, du Ministre des Sports et des Loisirs qui a, enfin, décidé de se vêtir de sa toge d’Autorité Régalienne, dépositaire de l’autorité d’Etat, pour mettre un terme définitif à un conflit qui perdure entre deux associations dont il assure la tutelle administrative ;

- prend acte des dispositions contenues dans ce procès-verbal qui porte le seing gouvernemental et s’engage à accompagner résolument leur mise en œuvre.

- Relève toutefois avec grand regret, qu’ont été maintenues dans les dispositions dudit procès – verbal des allusions et propositions émanant du CNO CIV et rejetées par la FITKD lors des rencontres de conciliation. Il s’agit de l’allusion à des irrégularités qui auraient entaché la tenue des Assemblées Générales de la FITKD de décembre 2016 et d’avril 2017 ; prétendues exceptions d’irrégularités qui n’ont pas été retenues ni par la World Taekwondo, ni par la World Taekwondo Africa, ni par le Comité International Olympique, ni par la Justice Ivoirienne. Il est aussi question de l’interdiction faite au Président Daniel Cheick BAMBA de se présenter aux prochaines élections à la présidence de la FITKD ; interdiction qui consacrerait une indignité qui frapperait un citoyen ivoirien à qui aucune faute n’est imputable, contrariant ainsi ses droits constitutionnels et donnant le sentiment que son maintien à la tête de la FITKD n’est qu’une tolérance concédée pour la paix entre le CNO CIV et la FITKD ;

II. A propos du communiqué du CNO CIV

Le Comité Directeur de la FITKD prend acte du contenu de ce communiqué, salue le CNO CIV pour :

- s’être, enfin, courageusement résolu à appliquer les dispositions pertinentes de la décision WT 17- 003 du 23 Mai 2017 de la World Taekwondo, les propositions de sortie honorable de crise présentées par le Comité International Olympique (CIO) depuis début mars 2018 ;

- avoir dissous de façon expresse et formelle son Comité Ad’hoc sur le Taekwondo Ivoirien ;

- avoir marqué son adhésion totale aux décisions contenues dans le communiqué du Ministre des Sports et des Loisirs ;



III. Recommandations.



a. Au CNO CIV :

La FITKD recommande vivement d’amener, véritablement, les membres bien identifiés de son défunt Comité Ad’hoc à soutenir sa position en cessant toute activité illégale contraire aux textes régissant la FITKD;



b. Au Ministre des Sports et des Loisirs :

La FITKD suggère fortement l’organisation, en urgence, de réunions techniques avec la FITKD pour la mise en œuvre opérationnelle des décisions portées par son communiqué.



Fait à Abidjan, le 27 Mai 2018



Pour le Comité Directeur de la FITKD,

Le Président






Daniel Cheick BAMBA
Commentaires


Comment