Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Rupture collective de jeûne et fraternité à Koumassi

Publié le mercredi 30 mai 2018  |  L’intelligent d’Abidjan
Le
© Autre presse par DR
Le Ministre Cissé Ibrahim Bacongo


Bacongo partage un repas avec des musulmans et des chrétiens.
Le Ministre Cissé Ibrahima Bacongo, Député de la commune de Koumassi, a organisé une rupture collective de jeûne, le dimanche 27 mai 2018, à la grande mosquée de Koumassi.

La pluie qui s’est abattue sur Abidjan ce jour, n’a pas découragé les invités, notamment les guides religieux, et des membres d’autres confessions de koumassi, à cette rupture collective de jeûne. Expliquant le sens de cette rupture, le Député de Koumassi, Cissé Bacongo a indiqué que "le ramadan est un moment de partage, et que la rupture collective donne l’occasion de renforcer les liens de fraternité et de solidarité avec les frères des autres communautés. La foi est là, même si diverses voies sont utilisées pour accéder à Dieu ". Pour le Secrétaire exécutif du comité de gestion de la grande mosquée de Koumassi, Dr Ballo, la rencontre de partage et de communion qui réunit autour d’une même table chrétiens et musulmans augure des lendemains meilleurs pour les différentes communautés religieuses à Koumassi.

Narcisse Balley, premier vice-président du conseil paroissial de Notre dame de l’ascension (Nda) de Koumassi a dit : "Nous devons prendre conscience que nous avons un passé commun et que nous avons un avenir à construire ensemble. Aujourd’hui ce sont les musulmans qui nous invitent à partager les valeurs de la religion musulmane, demain ce sera au tour des chrétiens de les inviter".

SERCOM
Commentaires

Dans le dossier

Ramadan 2018
Dans le sous-dossier