Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire: 3,1 milliards FCFA pour la restructuration du Centre national de recherche agronomique

Publié le jeudi 31 mai 2018  |  APA
Education:
© Autre presse par DR
Education: La Force Licorne réhabilite l’école primaire Delorme de la station CNRA de Port-Bouët
Samedi 24 Mai 2014. Abidjan. Port Bouet. L’école primaire Delorme de la station de Recherche du Centre National de Recherche Agronomique de Port-Bouët a été réhabilitée par la Force française Licorne.


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le gouvernement ivoirien va injecter la somme de 3,171 milliards FCFA en vue de restructurer le Centre national de recherche agronomique (CNRA), confronté à des difficultés a appris APA, mercredi dans la capitale économique ivoirienne.

Selon le ministre de la Communication, de l’économique numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, Porte-parole du gouvernement, « face aux difficultés d’ordre structurel et budgétaire que connaît ce centre, le Conseil a adopté un plan de relance afin de remettre durablement cette structure au service du développement de l’agriculture et de l’économie nationale ».

« Ce plan de restructuration est articulé autour de l’assainissement financier (…) mais également de la transformation du Centre en une société d’Etat à participation financière publique majoritaire. Le gouvernement prévoit une contribution exceptionnelle de 3,171 milliards FCFA», a précisé M. Koné.

Bruno Nabagné Koné a ajouté que « ce plan est prévu pour couvrir une période de 5 ans qui permettra de sécuriser le patrimoine foncier du CNRA estimé à plus de 27 0000 hectares à ce jour, de restructurer son actionnariat, de valoriser ces chercheurs, de même que les résultats de la recherche effectuée ».

« D’une capacité d’autofinancement actuelle de 1% soit 133 millions FCFA en 2018 par exemple , le CNRA restructuré devrait pouvoir générer plus de ressources propres, estimées à 6,7 milliards FCFA par an de sorte à afficher, nous espérons, assez rapidement une capacité d’autofinancement de 46 % d’ici 2023 », a conclu le ministre Bruno Koné.

Le CNRA est le fruit de la fusion en 1998 de plusieurs instituts de recherche agronomique spécialisés. Il est le principal institut de recherche agronomique ivoirien, chargé de mettre en œuvre la politique nationale en matière de recherche agricole, parmi les plus performants et innovants du continent.

Le CNRA est un service public de recherche avec une gestion de type privé (type EPIC). Il regroupe plusieurs stations de recherche sur l’ensemble du territoire ivoirien, à Abidjan, Bouaké, Gagnoa, Korhogo et Man.

SY/ls
Commentaires


Comment