Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Une mission de sensibilisation sur l’amélioration de la qualité de l’anacarde à Bondoukou

Publié le vendredi 1 juin 2018  |  AIP


Bondoukou– Une délégation du Conseil coton anacarde a effectué, jeudi, une mission à Bondoukou (Nord-est, région du Gontougo), pour sensibiliser les acteurs de la filière de l’anacarde sur la préservation et l’amélioration de la qualité de la noix de cajou.

Selon le directeur commercial du conseil coton anacarde, Doumbia Mamadou, la qualité de l’anacarde est la conséquence des opérations de conditions de récolte et de traitement post-récolte. Il a rappelé les bonnes pratiques relatives au séchage et du stockage qui se résument en six étapes.

Il s’agit pour le paysan de laisser tomber les noix de cajou de l’arbre, les ramasser immédiatement chaque jour, séparer la noix de la pomme avec la technique de la ficelle avant de les sécher pendant deux à trois jours par temps ensoleillé et une semaine par temps couvert.

« Après ces étapes, il est important de laisser refroidir les noix avant de les ensacher dans les sacs de jutes et les stocker dans un local aéré », a-t-il souligné, indiquant que la qualité est le critère déterminant, lors de la commercialisation de la noix de cajou.

M. Doumbia a rappelé que cette qualité est déterminée par quatre critères principaux à savoir, le taux d’humidité, le grainage, le rendement en amande et le taux de dépôt. « Si le paysan respecte toutes ses normes, il fera une bonne campagne », a-t-il déclaré.

La région du Gontougo a enregistré en 2014 une production de 136 000 tonnes de noix de cajou, faisant d’elle le premier producteur d’anacarde de la Côte d’ Ivoire. Mais, cette production est descendue à 103 000 tonnes en 2015 et 85 000 tonnes en 2016, avant d’atteindre une faible production en 2017, avec seulement 71000 tonnes, reléguant la région au rang de troisième producteur national.

zaar/fmo
Commentaires


Comment