Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Michel Camdessus pour un partenariat "profondément renouvelé" et égal entre l’Afrique et l’Europe

Publié le samedi 2 juin 2018  |  AIP
Visite
© Abidjan.net par Marc Innocent
Visite de l`ancien DG du FMI à Abidjan: Michel Camdessus au Conseil Économique Social Environnemental et culturel
Abidjan le 30 Mai 2018. L`ancien Directeur Général du Fonds Monétaire International (FMI), Michel Camdessus, en visite en Côte d`Ivoire, s`est rendu ce jour au Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel. Il était accompagné de son épouse. Le couple Camdessus a été reçu par le Président Charles Diby Koffi. Photo: Michel Camdessus, Ancien Directeur Général du FMI et Gouverneur Honoraire de la Banque de France


L’ancien directeur du Fonds mondial international (FMI) Michel Camdessus a exhorté vendredi lors d’une conférence à Yamoussoukro, l’Afrique à un partenariat "profondément renouvelé" dans un dialogue égal avec l’Europe estimant que ce nouveau partenariat fournirait au continent « un supplément de dynamisme et de fécondité ».

La rencontre avec Michel Camdessus avait pour thème « paix et développement : enjeux du partenariat entre l’Afrique et l’Europe ». Elle s’inscrit dans le cadre de l’année Félix Houphouët-Boigny organisé par la Fondation internationale FHB pour la recherche de la paix,

Michel Camdessus a fait remarquer que le partenariat antérieur d’assistance pratiqué sans un succès suffisamment convainquant pendant des décennies passées, doit subir une mutation majeure avec un dialogue d’égaux et non d’égo.

« Le nouveau partenariat implique selon lui que les partenaires dans le dialogue, arrêtent leur propre choix et priorité. Il doit reposer sur la totale franchise et sur l’acceptation du regard critique des autres sur nos politiques à leur égard, et doit se fonder sur leur éthique, leur culture, leur tradition y compris dans l’organisation de la vie collective », a expliqué Michel Camdessus.

Le gouverneur honoraire de la Banque de France a souligné que le nouveau partenariat doit offrir un cadre dans lequel chacun se sent invité à faire appel au savoir parfois ignoré des autres, pour trouver des solutions aux problèmes nouveaux.

« Il implique que nul ne se défausse sur les autres de ses propres responsabilités, c’est aussi l’acceptation d’un cheminement ensemble sur les nouveaux chemins d’humanité avec tout ce que cela suppose, l’attention au rythme de l’avancée de l’autre », a ajouté M. Camdessus.

Le partenariat, enfin, ne doit plus recouvrir les relations d’Etat en Etat. « Il est multidimensionnel et doit se tendre aux entreprises et aux institutions financières et à la société civile », a conseillé l’économiste français.

L'ancien patron du FMI a demandé aux africains de ne pas laisser galvauder une approche aussi « prometteuse et salubre » estimant à nouveau que dans cette dimension, le partenariat entre l’Europe et l’Afrique devrait être une composante clé de leur contribution à la paix sans laquelle il n’y a pas de développement.
(AIP)
nam/kam
Commentaires


Comment