Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

Présélection régionale Awoulaba 2018: Les candidates de la commune du Maire Bendjo connues

Publié le lundi 4 juin 2018  |  Abidjan.net
Présélection
© Abidjan.net par C.K
Présélection régionale Awoulaba 2018: Les candidates de la commune du Maire Bendjo connues
Abidjan le samedi 2 juin. La commune du Maire Bendjo a abrité La présélection régionale Awoulaba 2018 au sein de la Caistab du Plateau. Ce sont: Koni Zomi Larissa, Tanoh Amah Priscilia et Irié Loi Irié Jeanne qui auront la lourde tâche de défendre la commune du Plateau à la grande finale du concours de l’élection Awoulaba 2018


Koni Zomi Larissa, candidate N° 1 et Tanoh Amah Priscilia, candidate N°10 sont respectivement première et deuxième saramans de la Commune du Plateau. C’est à Irié Loi Irié Jeanne, 1,74 m, 37 ans, mère de 2 enfants et commerçante que revient le mérite de porter la couronne d’Awoulaba de la commune du Plateau 2018. Ce trio a été élu, le samedi 2 juin à la Caistab du Plateau.

Selon les organisateurs, c’est donc ces trois jeunes femmes, toutes aussi méritantes les unes que les autres, qui auront la lourde tâche de défendre la commune du Plateau à la grande finale du concours de l’élection Awoulaba 2018. Elles ont été élues dans une grande ambiance de fête, caractérisée par une très forte adhésion du public du Plateau dont le Maire Noël Akossi Bendjo représenté par Mme Gba, Mme Gnamien présidente des Femmes Résidente du Plateau qui représentait le Député du Plateau, la présidente Nationale Mme Dahon Geneviève et Mr Zouzouko Charlemagne son SG.

Mme Gba, a au nom du Maire Bendjo, réitéré le soutien de 5 000 000 f CFA chaque année pour accompagner le comité local avant de souhaiter que la meilleure qui va remporter la couronne de ce soir ramène le 1er prix national au plateau.

La cérémonie a démarré par une parade des dix candidates, en tenue assez relaxe et dans un mouvement chorégraphique d’ensemble très applaudi par le public. Après cette première sortie, les candidates ont défilé individuellement en boubou sous la cadence d’une musique traditionnelle du terroir.

À travers leurs accoutrements et leurs chorégraphies, les candidates Awoulaba ont valorisé et promu les richesses culturelles et le patrimoine de la Côte d’Ivoire. Ce passage des filles fut très riche en découvertes d’attraits culturels et est révélateur des capacités de chacune à promouvoir sa destination d’origine.

L’étape suivante a été celle du passage des candidates en tenue traditionnelle. Enfin, les candidates ont été chacune invitées à se présenter en tenue de soirée et à répondre à une question unique sur la problématique de la beauté africaine dans le développement des collectivités locales. Plusieurs artistes dont Edhi ont contribué au rayonnement de la soirée.

CK
Commentaires


Comment