Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Lutte contre le trafic transfrontalier de Drogue : Dix supposés trafiquants de drogue appréhendés

Publié le lundi 4 juin 2018  |  L'Héritage
Trafic
© Autre presse par DR
Trafic de drogue : une dizaine de membres présumés d’un réseau international présentés à la presse
Abidjan le 30 mai 2018. L`Unité de lutte contre la Criminalité Transnationale organisée (UTC) a présenté ce mercredi à la presse, une dizaine de membres présumés d’un réseau international de trafic de drogue.


Les éléments de l’Unité de la lutte contre la Criminalité Transnationales (UCT) dirigée par le commissaire Agnimel viennent de frapper un grand coup.

Ils ont mis la main sur dix (10) supposés trafiquants de drogue, ayant en leur possession 5,2 kilogrammes de produits dopants très dangereux servant au dosage de la cocaïne, la Phénacétine. Le tout estimé à une valeur de plus de 500 millions de fcfa. L’annonce de cette grosse prise a été faite par le porte-parole de la police nationale, le commissaire principal, Louan Bleu Charlemagne le mercredi 30 mai dernier dans les locaux de l’UCT dans la commune de Cocody.

“Une compagnie de transport avait pris soin de dissimuler dans ses cales, 5,2 kg d’une substance qui s’apparentait à de la cocaïne. Après saisie, l’enquête du laboratoire a démontré qu’il s’agissait d’un produit très dangereux, la phénacétine qui contribue à la préparation de la cocaïne”, a expliqué à la presse le porte-parole de la police nationale Bleu Charlemagne. Après les enquêtes menées minutieusement suite à l’arrestation du chauffeur et du convoyeur, une information anonyme a permis l’arrestation le 23 mai dernier de dix (10) individus à Noé (frontière Côte d’Ivoire-Ghana). Neuf (9) de nationalité Nigériane et un ivoirien. Pour lui, les éléments de l’UCT, la direction de la police des drogues et des stupéfiants, la police économique en somme toutes les unités de la police nationale à travers cette prise ont œuvré pour le démantèlement d’un vaste réseau international de trafic de drogue dont les agissements remontent à plus de cinq ans.


Le commissaire principal Louan Bleu Charlemagne, en demandant la collaboration des populations, a salué la synergie de la coopération française et de toutes les structures de lutte antidrogue de la sous-région qui doit se poursuivre pour freiner ce fléau. Au nom du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, il a fait savoir que notre police avec les forces sœurs des douanes, de la gendarmerie et des Eaux et Forêts sont au travail pour mettre un coup d’arrêt à ce phénomène qui, de plus en plus, est en train de décimer nos populations dans ce qu’elles ont comme crème de leur jeunesse”, a assuré Bleu Charlemagne.


Les auteurs seront traduits devant les juridictions et l’enquête suit son court, a-t-il conclu. Il faut noter que le porte-parole de la police nationale Louan Bleu Charlemagne avait à ses côtés, les commissaires Agnimel, patron de l’UCT et Touré Mabonga épouse Atchet première responsable de la DPSD.
E.A
Commentaires


Comment