Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Menaces de perturbation des examens scolaires: la ministre Kandia Camara invite à la retenue

Publié le mardi 5 juin 2018  |  APA
Point
© Abidjan.net par Atapointe
Point de presse du ministre Kandia Camara relatif aux revendications de la FESCI concernant les frais annexes d`inscription dans les écoles primaires
Abidjan le 14 septembre 2017. la ministre de l`éducation nationale et de la formation professionnelle a animé un point de presse relatif aux revendications de la FESCI concernant les frais annexes d`inscription dans les écoles primaires qui ont engendré des violences avec la police le 13 septembre.


Face aux menaces de perturbation des examens scolaires proférées par un mouvement estudiantin, la ministre ivoirienne de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Kandia Camara a invité, mardi, à la retenue afin de «laisser plus de chances » aux plus jeunes.

« Que les plus grands qui sont à l’université laissent la chance aux plus jeunes afin qu’ils arrivent aussi à l’université. Ils sont jeunes, ils sont mineurs .Ce qui les préoccupent, ce sont les études », a soutenu Kandia Camara au terme d’une tournée dans des centres d’examens du Certificat d’étude primaire et élémentaire (CEPE).

Elle répondait ainsi au mot d’ordre de protestation de la Fédération estudiantine et scolaire (FESCI, plus grand syndicat estudiantin du pays) qui réclame entre autres des sessions de remplacement aux examens du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) et du baccalauréat.

Poursuivant, Kandia Camara a réitéré sa position relative aux activités des mouvements estudiantins au niveau de l’école. « Nous n’avons pas d’organisation syndicale », a insisté la ministre de l’éducation nationale, se félicitant du bon démarrage des examens à grand tirage.

« J’ai pu me rendre compte que les choses ont bien démarré. Nous prions pour que tout se déroule dans d’excellentes conditions et que nous ayons de très bons résultats », a confié Mme Camara après une visite dans les communes d'Abobo et du Plateau.

Pour la première responsable de l’éducation nationale, tous les enfants doivent bénéficier des mêmes chances. « Nous voulons donner les même chances à nos enfants. Nous voulons dans le cadre de l’école obligatoire donner une égalité de chance à tous les enfants ivoiriens », a-t-elle souligné à son passage dans un centre abritant des enfants en situation de handicap.

Ce sont 534 744 élèves dont 248 518 filles et 286 226 garçons qui sont concernés par cette session 2018 du CEPE.

L’exploitation de texte, l’éveil au milieu, la dictée et les mathématiques sont les sujets au menu de cet examen de fin de cycle. Les résultats sont prévus le samedi 16 juin prochain.

Le calendrier des examens indiquent par la suite, les épreuves orales du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) du mercredi 06 au samedi 09 juin 2018 avec 400 326 candidats en lice.

Quant aux épreuves écrites de ces examens du BEPC, elles subiront des modifications en raison de la fixation de la fin du jeûne musulman du Ramadan. Selon le Plan A, les examens se tiendront du mardi 12 au jeudi 14 juin si le jeûne prend fin au terme de 30 jours.

Dans le cas où la fin du jeûne intervient au terme de 29 jours (Plan B) les mardi 12, mercredi 13 et vendredi 15 juin serviront de dates pour ces épreuves écrites. Par ailleurs, ce sont 23 285 personnes qui sont concernées par le test d’orientation en second.

Au niveau du Baccalauréat qui enregistre 256 476 candidats, les épreuves orales se dérouleront du mardi 19 au vendredi 29 juin 2018, quand les épreuves écrites sont prévues du lundi 02 au vendredi 06 juillet 2018.

SY/ls/APA
Commentaires


Comment