Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ CEPE 2018: Le sous-préfet de Bonon met les enseignants en garde contre la fraude

Publié le mardi 5 juin 2018  |  AIP


Bonon, 05 juin (AIP) - Le sous-préfet de Bonon, département de Bouaflé, Diomandé Zoumana, a mis en garde les enseignants contre d'éventuelles fraudes lors de l'organisation de l'examen du Certificat d'études primaires et élémentaires (CEPE) et de l'Entrée en sixième, dont les épreuves écrites ont lieu ce mardi, sur toute l'étendue du territoire national.

Lors du lancement de cet examen, au centre d’examen de l’EPP Fréfrédou de la ville, en compagnie de Dagnogo Matenin, Inspectrice de l’enseignement primaire (IEP), M. Diamondé, a demandé aux enseignants de veiller à ce qu’aucun cas de fraude ne soit constaté et de veiller à ce que celui-ci se déroule dans de meilleures conditions.

Mme Dagnogo demandé aux apprenants de compter sur eux-mêmes car il n’aura pas de fraudes dans l’inspection de Bonon et qu’elle comptait sur eux afin d’avoir plus d’admis que l’an dernier.

Ce sont, au total, 3676 candidats répartis en 14 centres qui affrontent cet examen. Au plan national, ils sont 534 744 candidats à l'assaut du CEPE et de l'Entrée en sixième.

Les forces de l’ordre ont été déployées autour des différents centres d’examen pour assurer la sécurité.

(AIP)

bk/akn/fmo
Commentaires


Comment