Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les agents de l’administration territoriale menacés de suspension de salaires

Publié le mercredi 6 juin 2018  |  AIP


Tiassalé- Le préfet du département de Tiassalé, Jules Gouessé a demandé aux agents de sous-préfectures et de préfectures en grève à reprendre "immédiatement" le travail.

Il a demandé à tous ceux qui sont proches des agents de leur conseiller la reprise du travail, sans condition. "Faute de quoi, à la fin de ce mois de juin, leurs salaires seront suspendus", a-t-il prévenu à l'occasion de la cérémonie mensuelle de " salut aux couleurs ".

M. Gouessé a indiqué que le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de la sécurité a eu une rencontre mercredi avec les préfets de régions. Il a révélé que pour le ministre "la récréation est terminée, il faut sévir afin que cette grève de trop cesse ".

"Le gouvernement a acté des engagements sous la forme de promesses fermes. Il reste alors aux collaborateurs de faire confiance au gouvernement et de patienter ", a rappelé le préfet.

Il a dénoncé les menaces, les intimidations, voire les agressions physiques dont sont victimes les gens de maisons de la part des agents en grève. Il a ainsi révélé qu'il donnera une suite judiciaire à l'agression dont a été victime l'un de ses collaborateurs domestiques.

Les agents de préfecture et sous-préfecture sont en grève depuis avril 2018 pour protester contre les mutations abusives pour motif de grève, la prise de différents décrets pour instituer des indemnités, pour créer le corps de police de préfecture, rappelle-t-on.

kd/kkf/kam
Commentaires


Comment