Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Du matériel de laboratoire de pointe pour le ministère ivoirien de la Santé (Communiqué)

Publié le mercredi 6 juin 2018  |  AIP


Abidjan - Du matériel de laboratoire de pointe a été offert par le Gouvernement du Japon et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au ministère ivoirien de la Santé et de l’Hygiène publique pour lutter contre les maladies épidémiques, rapporte un communiqué de presse transmis à l’AIP.

Ce matériel a été remis au cours d’une cérémonie tenue mardi à l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire situé à Adiopodoumé, dans le cadre de la mise en œuvre du projet régional dénommé « Soutenir et renforcer la surveillance médicale sous régionale post-Ebola et les Initiatives de relèvement socioéconomique en Afrique de l’Ouest ».

Il a été octroyé pour la réponse aux besoins urgents en matière de gouvernance de la santé, économique et sociale, et de consolidation de la paix dans les zones frontalières et transfrontalières des pays de l’Union du fleuve Mano (Côte d’Ivoire, Guinée, Liberia, Sierra Léone).

Le chargé des affaires de l’ambassade du Japon en Côte d’Ivoire, Uezono Hideki, a rappelé l’appui apporté par son pays aux premières heures de la découverte du virus aux frontières des pays de l’Union du fleuve Mano. En plus de l’envoi des experts japonais au Liberia et en Sierra-Léone, près de 110 milliards de FCFA ont servi à financer des projets destinés à stopper la propagation de l’épidémie avec les organisations internationales.

Représentant le directeur pays du PNUD, Dr Ezoua Joseph a rendu un hommage au peuple japonais à travers son ambassadeur, pour le soutien financier constant en faveur de la lutte contre les maladies en Côte d’Ivoire et particulièrement pour le renforcement de la surveillance frontalière des maladies à potentiel épidémiques.

Il a demandé de soutenir les initiatives communautaires en termes d’activités génératrices de revenus, le renforcement de la cohésion sociale et la relance du dialogue transfrontalier entre les peuples frères de la Côte d’Ivoire, du Liberia et de la Guinée. La dernière épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest avait provoqué la mort de 11 000 personnes en 2015 notamment en Guinée.

(AIP)

bsb/cmas
Commentaires


Comment