Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : Gnamien Konan propose "une loi permettant l’enrôlement automatique" des nouveaux majeurs sur la liste électorale

Publié le jeudi 7 juin 2018  |  Alerte Info
Réunion
© Abidjan.net par Cyprien K
Réunion du Bureau politique de l`UPCI à Abidjan
Mercredi 30 Novembre 2016. Abidjan. Le bureau politique de l`Union Pour la Côte d`Ivoire (UPCI) présidé par Gnamien Konan a tenu une réunion pour plancher sur la situation du parti après la sortie de son président du gouvernement.


L’ancien ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur, Gnamien Konan, fondateur du mouvement politique d’opposition, "L@ nouvelle Côte d’Ivoire", a indiqué mercredi à Abidjan qu’il proposera très prochainement à l’Assemblée nationale une loi permettant l’enrôlement automatique des nouveaux majeurs sur la liste électorale, lors d’un point de presse.

"Nous nous apprêtons à proposer à l’Assemblée nationale, une modification du code électorale qui va introduire une inscription d’office dans le fichier électoral, tous ceux qui ont la carte nationale d’identité (CNI)", a affirmé M. Konan, estimant que "ce fichier est relativement bas, par rapport au nombre d’habitants en Côte d’Ivoire".

"Aujourd’hui, nous nous rendons compte que plus de 70% des jeunes (de 18 ans et plus) ne sont pas inscrit sur la liste électorale. Est-ce que nous allons croiser les bras et faire un semblant de démocratie ? Non et il y a des solutions possibles", a affirmé l’ancien ministre, qui a déjà fait savoir qu’il sera candidat à la présidentielle de 2020.

"Pour que notre démocratie puisse mieux se porter et pour que notre fichier ressemble plus au nombre de personnes en Côte d’Ivoire, nous proposons que tous les nouveaux majeurs qui acquièrent une carte nationale d’identité (CNI) soient inscrits d’office sur la liste électorale par l’Office nationale de l’identification (ONI)", a expliqué Gnamien Konan estimant que "cela fera des économies à la Côte d’Ivoire".

Poursuivant le président de L@ nouvelle Côte d’Ivoire a proposé que "la carte nationale d’identité (dont l’établissement est fixé à 5.000 FCFA) soit gratuite pour les électeurs, jusqu’en 2020", accusant les autorités ivoiriennes de "pas ne se rendre compte de la pauvreté" des Ivoiriens.

Relativement à la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI, organe en charge des élections en Côte d’Ivoire), réclamée par l’opposition ivoirienne qui la qualifie "d’illégale et illégitime", Gnamien Konan a indiqué que "sa proposition fera l’économie de la nécessité de passer forcément par cette CEI pour se faire inscrire sur la liste électorale".
"On nous a dit que la CNI était biométrique, donc sécurisée. Alors, normalement, cela devrait avoir pour conséquence l’inscription d’office sur la liste électorale, puisqu’elle renferme des données personnelles de base", a-t-il conclu.

En Côte d’Ivoire, la liste électorale ivoirienne provisoire sera publiée "le 18 juillet" et la définitive, "15 jours" avant des élections municipales et régionales couplées dont la date n’a pas encore été fixée, selon la CEI.


Ange TIEMOKO
Commentaires


Comment