Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Korhogo/ Cajou: la meilleure qualité et le bon prix exigés aux acteurs de la filière

Publié le jeudi 7 juin 2018  |  Abidjan.net
Korhogo/
© Abidjan.net par Aly O
Korhogo/ Cajou: la meilleure qualité et le bon prix exigés aux acteurs de la filière
Docteur Mariam Ouattara, directrice de la production de coton et d’anacarde au conseil du coton et de l` anacarde a exhorté le 02 juin 2018 à korhogo au Nord de la Côte d’Ivoire les acteurs de le filière notamment les producteurs, acheteurs… à mettre en application les bonnes pratiques de récoltes pour une bonne qualité et aboutir un meilleur prix.


Docteur Mariam Ouattara, directrice de la production de coton et d’anacarde au conseil du coton et de l’ anacarde, a exhorté le 02 juin 2018 à Korhogo, dans le Nord de la Côte d’Ivoire, les acteurs de la filière notamment les producteurs, acheteurs… à mettre en application les bonnes pratiques de récoltes pour une bonne qualité et aboutir un meilleur prix. « Les producteurs ont au cours des échanges posé quelques préoccupations dont la plupart est liée aux prix. Alors que, qui dit bon prix, dit aussi bonne qualité.
Car du fait que nous soyons le plus gros producteur mondial, nous devons améliorer la qualité et cela ne peut se faire qu’au travers des efforts conjugués de l’ensemble des acteurs, ce qui amènera au bon prix pour les campagnes à venir » a précisé Dr Ouattara.

Elle a invité l’ensemble des acteurs en général et les producteurs en particulier à mettre en application toutes les bonnes pratiques agricoles « que nous leur avons enseigné à travers l’ANADER, et nous invitons particulièrement les acheteurs à acheter les produits bien séchés et de qualités », a soutenu la directrice de la production de coton et d’anacarde du conseil de coton et d’anacarde, relativement à la tournée de sensibilisation des producteurs dans le bassin anacardier dont elle a conduit l’étape Odienné-Korhogo ..

Docteur Mariam Ouattara a, en outre, relevé que la campagne 2017-2018 n’est pas terminée « puisque la vente continue, nous sommes aujourd’hui à une production de 630.000 tonnes contre un volume beaucoup moins important en 2017. Le taux de production est normal et les volumes vont être évacués au fur et à mesure en fonction des commandes. Et nous rassurons tous les acteurs ». Le Premier ministre, ministre du budget et du portefeuille de l’état Amadou Gon Coulibaly et l’ensemble du gouvernement ont beaucoup œuvré en collaboration avec la structure qui est la notre pour faire émerger une industrie de transformation, il faut que chacun joue sa partition en vu de l’amélioration remarquable de la qualité de ce produit pour une meilleure rémunération des acteurs. Soulignons qu’en vu de se rapprocher des producteurs qui sont des acteurs de terrain, le Conseil du Coton et de l’Anacarde, la direction du Coton et de l’Anacarde a entrepris une visite de sensibilisation dans les zones de productions de la Cote d’Ivoire du 29 au 02 Juin 2018.

Aly O. à Korhogo
Commentaires


Comment