Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Production et publication de statistiques économiques : l’enquête de la Balance des Paiements 2017 lancée

Publié le jeudi 7 juin 2018  |  Abidjan.net
Production
© Abidjan.net par CK
Production et publication de statistiques économiques : l’enquête de la Balance des Paiements 2017 lancée
Jeudi 7 juin 2018, Abidjan. Président du Comité de la Balance des Paiements, le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, M. ASSAHORÉ Konan Jacques a procédé au lancement de l’enquête de la Balance des Paiements 2017 à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, sise à Abidjan Plateau


Président du Comité de la Balance des Paiements, le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, M. ASSAHORÉ Konan Jacques a procédé, jeudi 7 juin 2018, au lancement de l’enquête de la Balance des Paiements 2017.

Donnant ainsi le coup d’envoi de la collecte des données en vue de l’élaboration de ladite balance qui débutera le 18 juin pour prendre fin au plus tard le 12 octobre 2018. Cette cérémonie qui a regroupé plusieurs opérateurs économiques s’est déroulée à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, sise à Abidjan Plateau.
Dans son discours, le Président du Comité de la Balance de Paiement a insisté sur l’engagement dudit comité à réduire substantiellement les délais de production des comptes extérieurs, malgré les taux respectifs de 69, 5% et 85,4 % obtenus respectivement en 2015 et 2016, tout en portant le taux de réponse à un seuil maximal qui garantit la fiabilité des données.
« L’information statistique joue un rôle important dans le suivi et l’analyse de la situation socio-économique, car elle permet de cerner les réalités et les évolutions susceptibles de mieux orienter les mesures de politiques sociales et économiques », a rappelé ASSAHORÉ Konan Jacques. Indiquant ainsi que de la capacité du Comité de la Balance des Paiements à produire des données fiables et en temps réel dépendra donc la qualité et l’efficacité des politiques économiques.
Il s’est ainsi réjoui de la tenue, pour la première fois en Côte d’Ivoire, de cette Journée de lancement de l’enquête de la Balance des Paiements. Qui est, selon lui, une des mesures innovatrices dont la réussite devrait permettre à notre pays de relever le défi de la fiabilité des données et de la réduction des délais de production voulues par les Autorités compétentes.
C’est dans cette optique qu’il a invité les membres du comité à étudier toutes les options pouvant permettre d’atteindre cet objectif, afin que la Balance des Paiement puisse effectivement jouer son rôle d’aide à la décision.
Non sans exhorter les décideurs du secteur privé, acteurs-clés dans l’élaboration de la Balance des Paiements, à marquer leur coopération en réservant un accueil chaleureux aux enquêteurs et en leur fournissant des réponses de qualité. Mais aussi à faire part de leurs attentes en vue de faciliter la collecte des données sur les transactions avec le reste du monde.
Le Directeur Nationale de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), qui assure le Secrétariat Technique du Comité de la Balance des Paiements, M. COULIBALY Chalouho avait évoqué un challenge qui requiert la conjugaison des efforts en vue de lever les entraves susceptibles d’empêcher l’atteinte des objectifs de qualité et de délai de production des données.
Insistant ainsi sur le devoir d’informer les opérateurs économiques sur l’utilité des statistiques des comptes extérieurs et la nécessité de leur pleine adhésion à la collecte des données.
Pour rappel, la Balance des Paiements est un état statistique qui retrace, sous forme comptable, l’ensemble des flux d’actifs réels, financiers et monétaires entre les résidents d’une économie et les non- résidents, au cours d’une période déterminée.
Elle permet d’évaluer l’insertion de l’économie dans son environnement extérieur, d’identifier l’apparition de déséquilibres et de comprendre comment ces déséquilibres sont financés par le reste du monde. Elle constitue, en outre, une source contributive à l’élaboration de certains agrégats nationaux et apparaît ainsi comme un élément essentiel de la statistique nationale.

C. K.
Commentaires


Comment