Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La HABG installe une plateforme anticorruption à Bouaflé

Publié le vendredi 8 juin 2018  |  AIP


Bouaflé- La Haute autorité pour la bonne gouvernance (HABG) a procédé, jeudi à Bouaflé, à l’installation d’une plateforme anticorruption ou Anticor, en vue de prévenir et de lutter contre la corruption ainsi que les infractions assimilées dans la région de la Marahoué.

Selon le directeur de la sensibilisation et de l’éducation à la HABG, Jacques III Achiaou, cette plateforme qui constitue un cadre d’échanges et un mécanisme de surveillance de la corruption a été mise en place dans l’optique de la création d’une coalition nationale de lutte contre la corruption et les infractions assimilées.

Présidée par le préfet de région, la plateforme anticorruption est chargée notamment d’examiner régulièrement les avancées et les obstacles aux actions de lutte contre la corruption, d’assurer le suivi des actions de lutte contre la corruption dans les secteurs d’activités de la région de la Marahoué et de produire un rapport annuel sur l’état de la corruption à transmettre à la Haute autorité pour la bonne gouvernance.

M. Achiaou a, au nom du président de la HABG, N’Golo Coulibaly, adressé ses remerciements aux membres de la plateforme anticorruption, les exhortant à conjuguer leurs efforts pour bouter ce fléau de la région de la Marahoué en particulier et en général de la Côte d’Ivoire.

Le préfet de Zuénoula, Amani Tiémoko, représentant le préfet de région de la Marahoué, a exprimé sa gratitude à la HABG pour cette initiative, engageant les membres de la plateforme à lutter efficacement contre la corruption et les infractions assimilées dans la circonscription.

L’installation de la plateforme anticorruption a été faite à l’occasion d’une campagne de sensibilisation du corps préfectoral sur les conséquences de la corruption. Initiée par la HABG, cette campagne vise, entre autres, à présenter le dispositif de lutte et de prévention contre la corruption ainsi que les infractions assimilées et à amener le corps préfectoral à s’impliquer dans la prévention et la lutte contre ce fléau.

ns/cmas
Commentaires


Comment