Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Mutuelle des fonctionnaires/ Mesmin Komoé (PCA) : ‘’La MUGEF-CI n’est pas au bord du précipice’’

Publié le samedi 9 juin 2018  |  Abidjan.net
Logement
© Abidjan.net par Elisée B.
Logement sociaux: le ministre Gnamien Konan rencontre les syndicats de Côte d`Ivoire
Jeudi 7 juillet 2016. Abidjan. Le ministre de l`Habitat et du Logement social Gnamien Konan a rencontré les syndicats de Côte d`Ivoire dans le cadre des Logements sociaux. Photo: Mesmin Komoé, Secrétaire général du MIDD.


Mesmin Komoé, Président du Conseil d’administration (PCA) est on ne peut plus clair : « La MUGEFCI va bien ». « Le Conseil d’administration tient à rassurer les mutualistes que la MUGEF-CI, leur mutuelle malgré les déficits des exercices précédents, n’est pas au bord du précipice », a-t-il rassuré, jeudi 7 juin 2018 à Abidjan, au cours de la conférence de presse qui a clôturé l’Assemblée générale mixte de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’État de Côte d’Ivoire (MUGEF-CI). Toutefois, il a indiqué que la structure était en proie à certaines difficultés dues à des incohérences institutionnelles notables, des dysfonctionnements très prononcés du système de management opérationnel, organisationnel, financier et comptable. Ce, du fait de l’ancienne équipe dirigeante et d’un des produits complémentaires de la mutuelle notamment Ivoir’santé qui connaît un problème d’équilibre financier. « Le montant des cotisations ne permet plus aujourd’hui de couvrir toutes les prestations fournies », a-t-il fait savoir.

Compte tenu de ce qui précède, Mesmin Komoé a informé que l’Assemblée générale mixte a décidé de la refonte du produit Ivoir’santé. Il s’agit notamment d’une nouvelle grille de cotisation mise en place pour l’assurance Ivoir’santé (- 40 ans : 15 000 F CFA, 40 ans et plus : 25 000 F), le délai d’adhésion pour les nouveaux fonctionnaires fixé à 3 ans à partir de leur premier mandatement, les parts adhérents sont supprimés à compter du 1er juillet 2018, l’impossibilité de déclaré une nouvelle concubine.

L’Assemblée générale a également adopté, aux dires du PCA de la MUGEF-CI, une résolution relative à la modification du décret instituant un Régime obligatoire complémentaire au Régime général de base de la Couverture maladie universelle (CMU) en faveur des fonctionnaires. Elle autorise une augmentation de 4,5% de la cotisation au Régime de base qui doit prendre effet à compter de la mise œuvre effective des précomptes des cotisations au titre de la CMU.

Mesmin Komoé a enfin annoncé, à l’attention des mutualistes, que les projets de prise en compte des fonctionnaires en attente de leur premier mandatement, la mise route de la carte unique et intelligente, l’ouverture d’un magasin d’optique de la MUGEF-CI, sont en net progression dans leur réalisation.

D.Tagro
Commentaires


Comment