Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Les banquiers ivoiriens invités à avoir des cartes professionnelles pour commercialiser les produits d’assurance

Publié le samedi 9 juin 2018  |  APA
Rencontre
© Abidjan.net par Cyprien K
Rencontre de la direction générale du trésor public et de la comptabilité publique avec les spécialistes en valeur du trésor
Bilan des activités des spécialistes en valeur du trésor 2016 et perspectives 2017. Tel était le thème de la rencontre entre la direction générale du trésor public et de la comptabilité publique et les spécialistes en valeur du trésor ce jeudi 26 janvier à Abidjan-Plateau. Photo : Fofana Lacina,DGA du trésor et de la comptabilité publique


APA - La direction générale du Trésor et de la comptabilité publique a sensibilisé à Abidjan, les banquiers opérant dans le secteur de la bancassurance sur la nécessité de posséder des cartes professionnelles avant de commercialiser les produits d'assurance conformément à l'arrêté N° 389 du 08 novembre 2006.

Selon une note d'information de cette institution transmise vendredi à APA, cet arrêté fixe les conditions de délivrance des cartes professionnelles aux agents des banques, des établissements financiers et autres institutions pour la commercialisation des produits d'assurance.

Au cours de cette rencontre d'informations et de sensibilisation, indique la note, le directeur des assurances, Karim Diarrassouba qui a entretenu les banquiers, a dénoncé que plus d'une décennie après l'entrée en vigueur de cet arrêté, très peu de banques et établissements financiers ont formulé des demandes de cartes professionnelles au profit de leurs agents. Or soutient-il, un grand nombre de ceux-ci ont avec des sociétés d'assurance, des conventions de distribution des produits d'assurance.

«Ces pratiques constituent une infraction à la réglementation des assurances», soutient M. Diarrassouba annonçant la mise en place d'une commission comprenant toutes les parties prenantes afin de mener la réflexion et lever tous les obstacles à l'applicabilité de cet arrêté.

Le vice-président de l'association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d'Ivoire (APBEF-CI), Jérôme Ehui, pour sa part, a assuré la tutelle de l'engagement de son organisation à œuvrer pour que les banquiers se conforment à cette disposition avant de commercialiser les produits d'assurance, estimant que la bancassurance est devenue « une lame de fond des activités du secteur bancaire et cela va aller en s'accentuant».

Les banquiers ont, cependant, sollicité l'accompagnement des autorités de tutelle pour faciliter l'obtention des documents juridiques et légaux exigés pour l'acquisition des cartes professionnelles.

LB/ls/APA
Commentaires


Comment