Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Six mois de pénurie d’eau à Niakara, les autorités locales accusées d’inaction

Publié le samedi 9 juin 2018  |  AIP


Niakara- Des habitants, singulièrement des femmes, de la ville de Niakara (Centre-nord,région du Hambol) ont décrié, dans un entretien avec l'AIP, jeudi , « le silence et surtout l'inaction coupable des autorités locales » quant à l'ébauche d'une solution à la pénurie criante d'eau potable, aggravée par la chaleur caniculaire, que vit la localité depuis six mois maintenant.

Pour de nombreuses femmes résidant dans la ville de Niakara, autorités administratives comme élus locaux « ne font rien de concret pour nous sortir, fut-il provisoirement, du grave sinistre ».

« C'est choquant, incroyable et même impensable ! Nous avons la ferme conviction que l'octroi d'un minimum de conditions pour le bien-être des habitants de la ville de Niakara n'a jamais été inscrit au centre des préoccupations des autorités locales », ont clamé ces femmes de Niakara, au nombre desquelles Félicité Aka, fonctionnaire dans la ville, accusant ces autorités locales de laxisme notoire.

Ces femmes s'exprimaient alors qu'elles attendaient, en grand nombre et dans une atmosphère délétère, l'unique camion citerne de l’Office national de l'eau potable (ONEP), en charge du ravitaillement de quelques quartiers de la ville.

Par ailleurs, l'ONEP a effectué des forages infructueux dans sa quête d'une solution locale à cette pénurie d'eau.

Dans foulée, ces femmes ont déploré les chaleurs caniculaires dues à l'absence de pluviométrie.

jbm/kg/fmo
Commentaires


Comment