Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Augmentation du prix du carburant : Le camp Sangaré veut entendre le ministre du Pétrole, un audit demandé

Publié le lundi 11 juin 2018  |  LInfodrome


Suite aux augmentations successives du coût des produits pétroliers, en particulier le carburant, la tendance du Fpi proche d’Abou Drahamane Sangaré, a réagi et demande à entendre le ministre du Pétrole outre une série de propositions faites pour réadapter les prix pour les consommateurs.

I -LES FAITS

Le 07 mai 2018, le gouvernement ivoirien a procédé à une augmentation des prix des produits pétroliers. Aussi, depuis cette date, le prix du Super et du Gasoil a-t-il été unifié à 610 FCFA le litre. L'augmentation des prix des carburants a connu ces derniers temps une variation si importante qu'elle suscite, chez les consommateurs, inquiétudes et angoisses pour leur pouvoir d'achat, en raison de l'impact que cette augmentation sur les prix des autres biens et services. Ainsi, compte tenu de l'effet qu'elle peut avoir sur le relèvement généralisé des prix sur le marché, et la baisse du niveau de vie des citoyens, il est important que l'augmentation des prix des carburants retienne une attention particulière des pouvoirs publics ; ce qui n'est malheureusement pas le cas avec le régime Ouattara.

I-1 - Les augmentations successives des prix des carburants

Depuis décembre 2017, les prix des carburants subissent des ajustements à la hausse à un rythme tel qu'ils ne laissent aucun répit aux consommateurs. Le Gouvernement a décidé de l'augmentation du prix maxima à la pompe des prix des produits pétroliers ainsi qu'il suit, chronologiquement :

Le 12 décembre 2017, les prix du super sans plomb et du gasoil moteur qui étaient de 580 FCFA, sont passés à 595 FCFA, soit une hausse de + 15 FCFA; Le 3 avril 2018, les prix des carburants affichés à 595 FCFA, sont passés à 600 FCFA, soit une augmentation de + 5 FCFA; Le 7 mai 2018, les prix des carburants sont passés de 600 FCFA à 610 FCFA, soit un relèvement de + 10 FCFA.
Ainsi, au cours de l'année 2018, en l'espace d'un mois, les prix des carburants ont connu des hausses successives, même si apparemment, les écarts sont infimes, voire négligeables ; en réalité ces écarts constituent une manne financière considérable pour les caisses de l'Etat, au regard des quantités importantes qui, chaque jour, sont vendues à des milliers d'utilisateurs de ce produit. Certains automobilistes ont été par ailleurs surpris de constater que les prix habituellement appliqués à la pompe ont été revus à la hausse dans les différentes stations. Cette situation est à l'origine d'un mot d'ordre de grève de protestations dans les stations-services qui a été aussitôt suspendu.

I - 2 - L'impact des prix des carburants sur le quotidien des populations
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment